A propos

 

Je suis une jeune retraitée, en pleine forme  qui compte bien profiter de sa retraite pour parcourir le monde.

Au cours de ma vie, j’ai pu visiter le Pakistan, la Turquie, la Pologne, la Hongrie, l’Ecosse, la Suisse et l’Irlande.

J’ai vécu 20 ans en Guadeloupe, j’en ai profité pour visiter la Dominique, Saint Martin, Miami.

En 2011, j’ai découvert l’Inde du Sud : le Tamil Nadu, le Kerala où je me suis fait masser pendant 15 jours, je vous le recommande.

Et depuis 2015, ne supportant pas l’hiver dans ma région lyonnaise, je pars en Asie durant 4 mois, en général 1 mois par pays ;

En 2015 – 2016, j’ai parcouru : le Myanmar (Birmanie), le Cambodge, le Laos, la Thaïlande.

En 2016 – 2017, j’ai parcouru : le Népal, le Nord de l’Inde, le Vietnam, les Philippines.

 

En 2018, je suis allée à Venise.

 

Je préfère voyager seule, les rencontres sont plus propices. Je crée facilement des relations avec d’autres touristes. Nous partageons éventuellement un bout de chemin ensemble, nous pouvons même partager une chambre pour réduire nos frais et apprécier ensemble les mêmes visites.

J’ai fait de belles rencontres dans de nombreux pays avec des habitants. J’ai été réellement touchée par leur hospitalité, leur gentillesse. C’est vraiment ce qui me pousse à continuer mes voyages.

J’aime me perdre dans des petits villages, sur des îles perdues, au fond de la jungle, en pleine montagne ou pourquoi pas en pleine mer, mais ça, je ne peux pas le faire seule.

Je me sens existée quand je prends le grand départ. Chaque jour est une nouvelle aventure, un nouvel environnement.

A raison de cinq jours en moyenne dans une région et une journée dans les transports, je n’ai pas le temps de m’ennuyer, je suis triste de partir car je laisse derrière moi de nombreux amis.

Toutefois, je renais aussitôt arrivée dans mon nouvel univers. L’inconnu m’excite, mes yeux sont grands ouverts, rien ne leur échappe.

J’ai remarqué quelque chose d’important pendant mes épopées, c’est que mes petites douleurs disparaissent, mon corps se régénère et s’abandonne à l’Aventure.

Pour finir, quand je retrouve ma maison, je prends mes pinceaux et je réalise quelques tableaux qui me permettent de rêver encore.