Bandipur, Népal
Bandipur est un village musée. Prenez le temps de découvrir son architecture Newar et ses nombreuses randonnées face à la magnifique chaîne des Himalaya.

Dans ce guide de voyage, je vous aiderais à rendre votre voyage à Bandipur inoubliable.

A la recherche d’un hébergement ? Cliquez ici pour voir les meilleurs offres.

 

L’Histoire de Bandipur en bref

Les Newars sont à l’origine de la création de ce village qui fut un centre de commerce prospère entre l’Inde et le Tibet. D’ailleurs, c’est sous la dynastie des Rana qu’il atteint son apogée de 1846 à 1951.

Par contre, la malaria décima la population en 1950.

En 1960, ce fut le coup de grâce lorsqu’on déplaça le siège principal de la ville à Damauli et qu’on inaugura la route Prithvi Narayan qui permet de relier Katmandou à Pokhara.

Pour autant, en 1973 Bandipur reprit un peu de son activité au profit des commerçants Newars.

Une des rues piétonnes de Bandipur au Népal
Une des rues piétonnes de Bandipur au Népal

Mais le grand séisme de 2015 mis une fois de plus à mal ce joli village. De nombreuses habitations furent détruites.

Malgré tout il en faut plus à ce brave peuple pour s’avouer vaincu, ils reconstruisirent les demeures pour le plus grand plaisir des touristes.

 

Pourquoi se rendre à Bandipur ?

En premier lieu, vous en aurez surement plein les oreilles et plein les narines si vous passez plusieurs jours à Katmandou. Vous serez très content de vous retrouver dans le calme et l’air pur de la montagne de Bandipur.

Ensuite, pour ceux qui aiment les vues à 360 degrés, vous serez servi et de plus vous aurez droit à vous émerveiller devant la chaine des Himalaya.

Par ailleurs, les randonnées pédestres vous occuperont un bon moment, entre Ramkot et les différentes grottes, il y a de quoi faire.

D’un autre côté, les amoureux des magnifiques bâtisses du 18eme siècle de style Newar seront ravis.

Enfin, c’est aussi un point de départ pour découvrir Ramkot, vous devez vous préparer à marcher pendant 2 heures dans la montagne pour y accéder.

Combien de temps rester à Bandipur ?

A cet égard, ce village peut vous occuper plusieurs jours, cela dépend de vos intérêts. On peut rester 2 jours pour faire l’essentiel, voir 4 jours ou plus selon vos possibilités.

Comment se déplacer à Bandipur ?

Sachant que les véhicules motorisés sont interdits, la marche à pied est la seule possibilité.

Que voir à Bandipur ? Les immanquables !

les 11 raisons d’aller à Bandipur

Bandipur est situé à 1030 m d’altitude, à 141 kilomètres de Katmandou et à 78 kilomètres à l’est de Pokhara. Le village est entouré de nombreuses collines avec des champs en terrasses qui permettent d’accéder à Dumre à 8 kilomètres.

Les ethnies qui y vivent sont nombreuses et regroupent : Newars, Magars, Bahuns, Chhetris, Gurungs, Damais, Kamis et Sarkis.

Le bazar de Bandipur

Le village de Bandipur est interdit aux véhicules. Enfin !!!  D’ailleurs, il y a ni bruit ni odeur de pots d’échappement. En somme, vous prendrez plaisir à vous promener dans ses rues  pavées aux façades fleuries. D’autre part, la plupart des bâtisses sont du XVIII ème siècle et de style Newar. Elles ont été rénovées pour le plus grand plaisir des clients. Ainsi, vous pourrez boire une bière en terrasse en vous extasiant devant la vue.

De même vous aurez l’opportunité de faire connaissance avec la population. Beaucoup de personnes âgées sont assises sur les escaliers devant les magasins. Elles profitent du soleil et de l’agitation. Les jeunes népalais reviennent de l’école vêtues de leur uniforme.

En outre, beaucoup de petits commerces n’ont pas de vitrine, le propriétaire enlève une grande porte qui donne accès directement sur les étalages. En fait, les coupures électriques sont fréquentes et dans ce cas, on y voit plus clair.

De même, les jeunes femmes travaillent souvent à la vue de tous : certaines cousent à la machine, d’autres discutent entre elles joliment vêtues en égrainant leurs têtes de maïs et vous avez aussi des travailleuses qui transportent des matériaux sur leur dos.

.

N’oubliez pas de visiter la bibliothèque qui a été rénovée en 2000

 Le petit temple Bindhya Basini.

Le temple Bindhya Basini est un temple hindou de style pagode situé au sud-est du bazar de Bandipur. À l’occasion du Nouvel An népalais, à la mi-avril, le peuple Newar célèbre un festival. Entre autre, la statue enchâssée de la déesse Bindhya Basini monte sur un char et traverse la ville.

Le coucher de soleil

Il ne faut pas manquer le coucher de soleil depuis le point de vue. En outre, vous aurez une meilleure vue près du petit temple hindou, le Thani Mai qui se trouve à 20 minutes du village. Il est fabuleux d’avoir une vue à 360 degrés et de pouvoir apprécier d’un côté la superbe vallée verdoyante de Marsyangdi et de l’autre les majestueuses montagnes enneigées. Aussi, les nuances de couleurs au soleil couchant sont extraordinaires. Peu de personnes viennent à cet endroit, vous aurez le temps de savourer ces instants magiques.

Entre autre, vous pourrez donc découvrir le Dhaulagiri (8163 m), l’Annapurna (7219 m), Lamjung Himal (6983m), le Manaslu (8163 m), le Ganesh Himal (7406 m), le Langtang Himal (7245 m),

 

Temple Thani Mai

Le temple Thani Mai appelé Purano Kot (fort) est un temple hindou situé à l’ouest du bazar de Bandipur sur la colline verdoyante. Il faut donc 20 minutes de marche pour y arriver. A cet égard, les gens prient chaque mardi et célèbrent chaque année la Danse Lakhe et le char de fleur.

 

Teendhara

Le Teendhara est un lieu de pique-nique situé à 15 minutes à l’est de Bandipur Bazaar avec une maison de repos et un sanctuaire de Lord Shiva. Entre autre, les femmes népalaises viennent laver leur linge en profitant de l’eau de la montagne qui arrive par des jolies fontaines sculptées.

 

Khadga Devi Temple

Khadga Devi Temple à Bandipur
Khadga Devi Temple à Bandipur

Le temple Khadga Devi est situé à proximité du bazar de Bandipur. Entre autre, il accueille chaque année le festival Dashain en octobre. Un Khadga est une épée sacrée. Elle est conservée à l’intérieur du temple et  aurait été offerte par le Seigneur Shiva au roi Mukunda Sen (1518-1553) de Palpa, au Népal. Les Khadga sont vénérés comme un symbole du pouvoir de la déesse.

Rani Ban (forêt de la reine)

Rani Ban est une belle forêt remplie d’orchidées, de rhododendrons, de pins et d’autres plantes.

La grotte Siddha Gufa

A une heure et demie du village, vous marcherez sur un sentier pentu qui traverse la forêt tropicale et vous vous retrouverez devant la grotte Siddha Gufa. Entre autre, c’est soit disant la plus grande du Népal. Il faut payer 100 roupies pour rentrer et 100 roupies pour prendre un guide.

Par contre, vue l’état de la grotte après le séisme de 2015, il est préférable de prendre un guide. Ainsi donc, quelques cordes et échelles vous aiderons à découvrir les stalactites et stalagmites à condition de vous équiper de bonnes chaussures et d’une lampe frontale.

Dans ces conditions, vos seuls compagnons seront de jolies chauvesouris et peut être un moine entrain de récité des mantras.

Village de Ramkot

En ce qui concerne le village de Ramkot, il est à 2 heures de marche à l’ouest de Bandipur. Partant de ce fait, cela vous occupera une après-midi voire une journée si vous prenez votre temps car c’est un endroit magique. Entre autre, vous pouvez lire les détails dans mon article sur Ramkot.

Festivals annuels

Les Magar, les Newar et d’autres groupes ethniques et castes célèbrent les festivals annuels, tels que Khadga Jatra (octobre), Bisket Jatra (avril) et Baisakh Purnima (avril / mai).

 

Déjeuner et Dîner

J’ai remarqué que dans l’ensemble, on peut facilement prendre le premier restaurant venu et se régaler au Népal.

je vous conseillerai tout de même les restaurants suivants:

Samay Baji

D’abord, les plats sont délicieux, vous mangerez de la nourriture asiatique, népalaise, végétarienne.

Ensuite, l’ambiance est sympathique et le personnel au petit soin.

Kakshya Café

En premier lieu, ce restaurant vous proposera une cuisine café, internationale, asiatique ou népalaise.

D’ailleurs, vous pourrez vous régaler d’un Thali accompagné d’une bonne bière  si vous le désirez.

Enfin, le personnel est attentionné.

 

Où dormir à Bandipur

Samira Homestay

tél 065.52 01 65 . 9846479019 la nuitée est à 1000 roupies.

La guest house Samira Homestay est un logement sans prétention situé près de l’arrêt de bus. Les accommodations sont spartiates,  entre autre la douche est à l’extérieure, l’eau est chaude si on passe dans les premiers mais l’air du matin est bien frais. Je peux dire que je n’ai pas usé beaucoup de savon !!!

De plus, j’ai pris mon petit déjeuner sur le toit, il fait partie du prix de la chambre, il y avait une omelette, 2 tranches de pains de mie et une coupe de fruits. Cela permet de tenir la matinée.

Pour revenir sur mon hôtel « SAMIRA », la cuisine est bonne, les chambres sont spartiates, par contre, le bémol c’est d’une part, la douche à l’extérieur, ailleurs qu il ne fait pas chaud, et les chiens qui aboient la nuit pendant un long moment. La propriétaire gère seule sa guest house avec ses enfants, son mari est parti à DOLA pour travailler car leur hôtel ne suffit pas à nourrir la famille et le salaire du mari pourra améliorer l’existant.

Pour autant, elle peut vous loger pour 2000 roupies avec une salle de bain privée.

L’hôtel Gaun Ghar

L’hôtel Gaun Ghar est très confortable et la restauration de qualité. La nuitée est de 100 euros.

The Old Inn

L’hôtel The Old Inn est un bâtiment magnifique en brique et bois de la période Newar. Le prix de la nuitée commence à 79 euros.

De surcroît, tout l’établissement est meublé en bois traditionnel.

De même, les chambres sont merveilleusement décorées et les lits sont confortables.

D’un autre côté, vous ne serez pas déçu du restaurant. Les plats sont succulents.

Quand aller à Bandipur ?

Personnellement, j’y suis allée au mois de Novembre. Les journées étaient douces et ensoleillées. Les nuits étaient fraiches. Les douches sont peu agréables surtout lorsqu’elles sont à l’extérieur comme la mienne.

En somme, je dirais qu’on peut y aller toute l’année sachant qu’il pleut plus aux mois de juillet et aout.

Par contre, si vous pouvez choisir, il est préférable d’y aller les mois d’avril, mai, et octobre.

 

Comment se rendre à Bandipur ?

J’ai pris le bus de la compagnie TAHALKA TRAVEL TOURS. KATMANDOU TEL. 01.4365598, pour aller de Bhaktapur à Rumre.

En fait, c’est une jeune compagnie, le bus est neuf et il est direct pour Pokhara. Il part à 6 h45 du matin, il arrive à Rumre à 13 heures. J’ai payé 600 roupies.

Pour la petite anecdote, c’est le propriétaire de ma guest house de Pokhara qui m’a emmenée à la station arrêt de bus et qui m’a préparé préalablement et gracieusement une collation pour la route composée d’un cake et deux œufs. C’est sympa tout de même !

D’autre part, lorsque je suis arrivée à Rumre, j’ai pris dans la foulée un bus local pour Bandipur qui se trouve à 8 kilomètres.

Le bus local entre Rumre et Bandipur
Le bus local entre Rumre et Bandipur

En fait, prendre le bus, c’est le folklore local. Les voyageurs qui sont des locaux viennent de faire leurs achats et remontent chez eux à Bandipur avec leurs provisions qui envahissent l’allée centrale; elles sont composées entre autre de volailles, de poussins, de sac de riz, de légumes.

Que ce soit de Bhaktapur ou de Katmandou, pour aller à Pokhara, il faut partir le matin. En outre, si ton avion arrive l’après-midi, tu devras dormir à Katmandou et prendre le bus le lendemain matin. En effet, il serait dommage de ne pas profiter de la vue tant elle est belle. Par contre, il est souhaitable de réserver sa place par l’intermédiaire de ton hôtel mais si tu as de la chance, tu pourras prendre le billet dans le bus.

 

 

Ce guide est basé sur mes impressions personnelles et sur les commentaires d’amis et personnes que j’ai pu rencontrer.

Vous avez des questions sur votre voyage ou voulez simplement partager vos impressions ? Laissez un commentaire et je me ferais une joie de vous répondre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here