Kampot

Kampot : Une ville prospère

La région de Kampot est bien déservie par les bus. J’ai pris le bus de Chi Phat jusqu’à Kampot en le réservant au CBET, puis de l’arrêt bus jusqu’à l’hôtel j’ai pris un tuktuk. Celui-ci devait me déposer à un hôtel que j’avais réservé mais nous ne l’avons jamais trouvé. Nous nous sommes donc arrêtés par hasard devant le « SEMMONOROM II GUESTHOUSE » non loin du fleuve. Je suis restée trois nuits. J’ai profité d’une belle et confortable chambre avec une jolie salle de bain pour 13$. Par contre vous pouvez trouver un lit entre 5$ et 50$ et voir plus. SEMMONOROM II GUESTHOUSE chambre SEMMONOROM II GUESTHOUSE toilette SEMMONOROM II GUESTHOUSE 6h30 le lendemain matin, c’est le moment de profiter de la fraicheur matinale. Je me suis arrêtée dans un petit café non loin de l’hôtel pour boire un thé avec les clients locaux. Ils m’envoyaient tous leurs sourires sans pouvoir échanger verbalement. Le propriétaire du café lavait la crête et les pattes de ses coqs de combat. Je suis restée près d’eux un moment afin de m’imprégner de l’ambiance puis je suis repartie. Un père nettoyait sa moto en compagnie de son jeune enfant. Souvent j’ai été interpelée par des enfants et des mamans et leur bébé qui me lançaient des « hellos » « how are you », c’est vraiment une ambiance bon enfant, je ne ressens aucune onde négative. Kampot est un havre de paix.

Le Poivre de Kampot

Vivement intéressée par le poivre de Kampot, je suis allée visiter les locaux de la Société cambodgienne « Farm Link » qui se trouvent de l’autre côté du nouveau pont. Vous prenez tout de suite à droite et elle est à 100m sur la gauche. De part et d’autre de l’entrée jusqu’au bureau de réception, vous pouvez visualiser une mini plantation de poivriers et une aire de séchage du poivre ainsi que des panneaux explicatifs. poivre de kampot farmlink workshop poivrier kampot poivre de kampot à vendre atelier poivre de kampot poivre de kampot tri poivre de kamport séchage poivre de kampot plantation poivre de kampot culture

Une ville richement amménagée

J’ai de nouveau longé le fleuve. Les berges ont été aménagées : larges trottoirs, jolies pelouses plantées de frangipaniers dont l’odeur m’a enivrée. C’est l’heure où les enfants entrent à l’école emmenés par leurs parents pour la plupart sur des motos, ils portent tous un uniforme bleu marine et blanc quel que soit l’âge. roi singe kampot kampot rue kampot ville kampot vue kampot jeune kampot enfants Un joli lézard caché entre plusieurs maillots. Tenues de fêtes exposées dans un magasin de centre-ville. On voit l’influence française dans les bâtiments, la baguette, les pains au chocolat. Quelques cambodgiens parlent français mais plus souvent anglais. Pour autant, une majorité ne parle que le cambodgien. Heureusement nous avons nos mains et notre imagination pour nous faire comprendre. kampot architecture coloniale kampot architecture kampot shop kampot batiment

Le marché : le paradis des produits (très) frais

Déjà des cafés proposent leurs « sweet food ». Chacun part au travail en vélo, en moto ou en voiture (en petite quantité). Le marché est déjà bien fréquenté par les habitants qui viennent faire leurs courses de produits frais : légumes, poissons frais ou séchés, poulets vivants. Il y a même des porcelets vivants que chacun emmène dans son panier. Les véhicules se fraient un passage sans que cela pose de problème. Je traverse de la même façon. kampot marchand kampot poisson P1120127thumb kampot transport kampot vie rue kampot marché kampot pyjama kampot marchand rue kampot légumes kampot nourriture kampot peuple kampot fruit kampot cuisine kampot moto kampot marchand ambulant Ça vous dit un petit cochon pour le dîner ? kampot cochon kampot animaux C’est la première région productrice de durian. Fruit à l’odeur particulièrement désagréable à tel point qu’il est bien souvent interdit dans les hôtels, les avions, les bus et autres. Heureusement il donne un goût subtil dans les desserts. On retrouve le bouddhisme jusque dans les hôpitaux.

Mes coups de cœur

Le soir j’avais mes petites habitudes. En face de l’hôtel, j’ai mangé trois soirs de suite, j’étais la seule touriste à être servie. Le premier jour la propriétaire très sympa m’a cuisiné le même dîner qu’eux : 2 œufs sur le plat, riz, salade pour 1$50. Pour les autres soirs je lui ai demandé de me préparer des poissons grillés avec du riz que j’ai payé aussi 1$50 et c’était copieusement servi. kampot gens sympathique kampot famille kampot chez l'habitant Je me suis offert un extra deux matins de suite en mangeant des haricots blancs, œufs et bacon dans un joli restaurant près du fleuve. kampot café kampot selfie kampot petit déjeuner

Ce qu’il faut faire à Kampot :
–    Un massage par des praticiens aveugles
–    Une excursion en bateau le long des affluents du fleuve « Kampong »
–    Une croisière au coucher du soleil pour observer les lucioles surtout si le ciel est étoilé.

Cette halte de trois jours m’a reposé et m’a permis d’apprécier la vie tranquille des habitants d’une ville de province.

LAISSER UNE REPONSE

Ecrivez votre commentaire
Ecrivez votre nom ici