Kep au Cambodge

C’est une jolie ville face au Golfe de Thaïlande, près de la frontière avec le Viêt Nam. La vie y est douce et calme. Entre les balades en mer, les randonnées en forêt et la dégustation des fruits de mer au poivre extraordinaire de Kampot, on n’a pas le temps de s’ennuyer. C’est un vrai bonheur. Pour en savoir plus lisez la suite de mon article.

Histoire

Elle a été fondée en 1908 pour accueillir l’élite de la société coloniale française. Après la guerre, les belles demeures coloniales détruites par les Khmers rouges ont été laissées à l’abandon. Actuellement, il ne reste pour ainsi dire que des ruines.

Pourquoi aller à Kep

Tout d’abord, c’est une ville calme, propre, et coquette qui vous permettra de vous détendre.

Ensuite, les demeures datant de la période coloniale vous plongeront dans un autre temps.

De plus, les sorties dans le parc de Bokor ou sur le fleuve vous feront découvrir la flore et la faune locale.

Sans oublier la découverte du poivre le meilleur du monde.

En dernier lieu, les restaurants vous permettront de vous régaler des bonnes bières et des bons plats français pour qui, comme moi, vient de parcourir plusieurs mois en Asie.

 

Combien de temps rester à Kep

En ce qui concerne la durée du séjour, pour apprécier cette ville vous pouvez rester 3 jours, par contre, 2 jours suffisent pour parcourir les rues et visiter en vélo les environs.

 

Comment se déplacer

D’abord, pour se déplacer en ville, quoi de mieux que de le faire à pied.

Ensuite, vous pouvez aussi louer des vélos pour explorer la campagne.

Par contre, les scooters sont une bonne formule pour aller à Bokor ou le Secret Lake qui est en fait un barrage.

Que voir à Kep. Les 10 meilleurs choses à faire à kep

Petit tour d’horizon sur la ville

C’est une ville charmante mais étrange. D’abord, les rues sont des avenues à 4 voies, sans vie, il y a très peu de bâtiments. D’ailleurs, on se demande pour qui sont faites ces routes. Ensuite, tout est surdimensionné même les resorts. De même, des murs de 3 mètres de haut entourent des terrains nus de un à deux hectares. Rien que ça cela représente une fortune.

Par contre, le long de la plage, des hamacs suspendus sous des carbets vous attendent. D’ailleurs de nombreuses familles viennent y déjeuner et se reposer.

Crabe Market

En premier lieu, le seul regroupement que j’ai vu ce matin se passait au marcher. A cet égard, vendeuses et acheteurs attendaient l’arrivée des pêcheurs dont les paniers étaient remplis de crabes.

Ainsi, tout le monde se ruait sur les différents produits de la mer: crabes, crevettes, gambas, calamars, raies, et différents poissons. Entre autre, chacun faisait son plein pour le déjeuner. Il va falloir que j’investisse un barbecue de camping. Ces produits frais me font trop envie.



Par ailleurs, on pouvait aussi se délecter sur place des mêmes produits grillés par les marchandes.

Vous découvrez différents arbres

En premier, il y a beaucoup de jacquiers.
De même, j’ai vu aussi des rambutans (fruits ressemblants aux litchis)
Enfin, j’ai pu visualiser ce qu’était l’arbre du durian, il vaut mieux le voir que de le sentir !

Une ferme de poivriers : Sothy’s Pepper Farm

Petite explication technique sur la culture du poivre

Période de culture

Premièrement, la culture du poivre se fait sur une terre où il y a beaucoup de quartz . En outre, les plans sont tuteurés et protégés du soleil par des feuilles de palmiers.

De même, ils sont arrosés à la saison sèche à raison de 3l d’eau tous les deux jours. Puis, on leur met de l’engrais naturel à base de moellon de chauve-souris.

Par contre, ils craignent une chenille. On prépare une macération de feuilles dont je ne sais plus le nom, et on les arrose de ce produit .

Période de récolte

Deuxièmement, on doit attendre 4 ans pour récolter. A cet égard, si la plante donne avant il faut couper les fruits pour laisser pousser l’arbre.

D’un autre côté, la durée de vie du poivrier est de 18 ans. Ensuite, le pied donne 3kg de grain par an.

Par ailleurs, le fruit vert est du poivre vert. Par contre, le blanc est du poivre que l’on a mis dans l’eau bouillante quelques minutes. Ensuite, le noir est du poivre vert que l’on a séché. Enfin, le rouge est du poivre que l’on a laissé mûrir sur le pied.

Commerce du poivre

En 2006 , le poivre était racheté en partie par les vietnamiens pour 2 à 4 milles riels. En fait, ils le traitaient et le renvoyaient au Cambodge après avoir été mélangé avec le leur, pour le vendre sous l’appellation poivre de Kampot.

Maintenant, le poivre a pris de la valeur. Des fermes comme: Sothy’s Pepper Farm ou Farm Link (que j’ai pu visiter à Kampot) rachètent le poivre des petits cultivateurs et le vendent à l’international.

Ils le vendent aussi aux touristes, en direct, pour 6 à 8 $ les 80g et moins chers sur les marchés locaux. Sur internet, je l’ai vu de 6 à 8$ les 40g et pas la même marque et pas la même qualité.
Il doit impérativement avoir trois labels pour être reconnu poivre de Kampot supérieur. Il a été récemment élu le meilleur poivre du monde.

 

Visiter les grottes aux alentours

D’abord, pour visiter les grottes vous avez plusieurs solutions pour les trouver: soit vous y allez par vos propres moyens en scooter, munis d’une carte, ainsi vous demanderez votre chemin aux locaux qui vous feront peut être tourner en rond comme pour beaucoup ou soit vous opterez comme moi pour une visite organisée des environs.

Cette visite comprendra: la campagne, les marais salants, le crab market, une ferme de poivriers et les grottes. En somme, vous n’aurez pas à vous perdre et vous ferez en quelques heures le tour des principaux points à visiter.

Par contre, si vous optez pour un scooter, soyez vigilant sur le choix du véhicule. En effet, il faut qu’il soit neuf et qu’il n’est pas de problème. Notamment, faites en sorte d’avoir le plein d’essence.

 

Après avoir visité la grotte, on est revenu en parcourant la campagne et les marais salant.

Fin de la visite dans les restaurants

Puis nous sommes descendus au crabe market. Nous avons dégusté un cocktail de fruits chez Mr. Mab…very delicious. Puis nous avons longé la plage à pied durant 3 km. Nous avons découvert une pépite, un très bel hôtel restaurant donnant sur la plage. The Beach House.

A cet égard, nous avons mangé une spécialité khmer (feuille de bananier dans laquelle sont cuits des morceaux de poisson, avec du jus de coco et des épices douces. Du riz et des petits légumes locaux ont accompagné ce met délicieux. Le prix était de 8$. De surcroît nous avons bu un excellent jus de mangue avec glace et lait 1,5$.

Visitez l’île au lapin

Tout d’abord, l’île au lapin ou Rabbit island est une petite île où il n’y a pas grand chose à faire que de se laisser aller à flâner sur la plage en faisant attention de ne pas s’embourber dans les mangroves.

En outre, vous en faites le tour en 3 heures.

Par contre, si vous désirez jouer à Robinson Crusoé, vous pouvez louer un bungalow très sommaire pour la nuit.

En dernier lieu, pour se rendre sur l’île, vous prenez un bateau depuis l’embarcadère de Kep pour 8 dollars, le trajet dure 1/2 heure.

Visitez la campagne cambodgienne en scooter avec Manu

Avec Kep Autrement, on sort des routes touristiques pour aller à la rencontre des cambodgiens à travers des pistes en pleine campagne.

De surcroît, les paysages sont magnifiques, la population est souriante et authentique. Il n’y a pas de touriste à l’horizon.

Manu nous fait découvrir des petits villages, des marchés et nous mangeons chez l’habitant. Le tour en scooter se fait sur une distance de 80 kilomètres et essentiellement sur piste.

 

Randonnée dans la jungle

En premier lieu, on peut organiser une marche dans la jungle pendant 5h. Aussi, on découvrira la ferme aux papillons Kep butterfly farm. Au retour on se retrouvera non loin du Marché au Crabes où l’on pourra déguster des produits de la pêche.


« A 6 h je prends mon café avec le gérant Tristan et Arthur. On commence à discuter philosophie, raison de l’existence, si bien qu’une heure après je suis toujours là. C’était intéressant mais le soleil était de plus en plus présent. Donc je suis partie. J’ai pris le chemin de la forêt pour rejoindre 3 km plus loin la ferme aux papillons.

C’est un endroit paradisiaque dans les hauteurs au milieu de la jungle C’est un moment propice aux retrouvailles intérieures. Se laisser aller à la béatitude, dans le rien, le laisser faire. Une serre de 1500 m2 renfermait de jolis papillons. Malgré tout, ils ne pensaient qu’à passer à travers les mailles du filet. Ils étaient attirés par quoi d’ailleurs, vaste sujet !!!

Je suis restée une demie-heure, parasitée par le papotage d’un couple de cambodgiens qui travaille dans la ferme. C’est dommage, car à part ça, il n’y avait personne à la ronde. J’ai tout de même occulté le bruit pour me recentrer et profiter de cet endroit magnifique. Des plantes spécifiques à l’élevage des papillons ont été plantées, de nombreuses fleurs nourrissent ces petites merveilles ailées.

Et pourtant, pas assez de personnes viennent visiter cet éden. Je sais qu’il faut marcher pendant ¾ d’heure. Mais c’est facile, les chemins sont ombragés. La nature est magnifique. Une petite difficulté pour retrouver la route du retour qui nous fait traverser le Gibbon Valley Retreat.Ensuite on continue gentiment pendant 5km pour se retrouver sur le bord de mer non loin du crab market. »

Visiter le parc de Bokor

A priori, vous pouvez le faire par vos propres moyens en scooter ou avec l’aide d’une agence Bokor National Park

D’abord, l’entrée du parc est à seulement 8 kilomètres de Kampot. La route est assez sinueuse et vous conduit jusqu’au sommet à 1080 mètres d’altitude.

Vous découvrirez un panorama magnifique. Vous pourrez admirer la jungle se jetant dans le golfe de Thaïlande.

Ensuite, le parc de Bokor est connu pour avoir été choisi en 1920 par les colons français afin d’y aménager une station climatique. Elle fut appréciée des colons puis de la société Khmer comme lieu de détente et pour fuir la chaleur et l’insalubrité de Phnom Penh.

Encore aujourd’hui vous pourrez voir quelques vestiges dont le casino, l’ancienne mairie qui devint la résidence du roi Monivong, quelques maisons et une église.

A ce égard, deux films ont été tourné dans les vestiges du Bokor Palace, il s’agit de City of Ghosts en 2002 et du film coréen R-Point en 2004.

Visite d’une cascade sur le site de Popokvil

A 4.2 kilomètres se trouve le site de Popokvil (en khmèr: là où tournent les nuages) En outre, on y admire une cascade de 2 gradins, l’un mesure 14 mètres et l’autre 18 mètres de haut.

A propos, pour la petite anecdote, cette route de 33 kilomètres fut terminée en 1922 au prix de la mort de plus de 900 forçats.

En ce qui me concerne, je ne suis pas allée à Bokor car je viens juste de faire un trek dans la province de Koh Kong, située aux pieds des Cardamones au village éco-touristique de Chi Phat

Déjeuner et dîner

KEP SUR MER Restaurant

KEP SUR MER Restaurant est un des nombreux restaurants  disposés en enfilade le long de la côte.

Par contre je vous le recommande car entre les cocktails et les plats de fruits de mer frais du style: crabes, poulpes, crevettes et poissons blancs divinement cuisinés, c’est à tomber par terre.

Ainsi, je vous invite à goûter le fameux crabe au poivre de Kampot ou le calamar grillé au curry et comme dessert, la banane au coco tiède. Un vrai bonheur.

A cet égard, je me rappelle d’une pina colada faite avec du jus d’ananas frais au coucher du soleil, hum, je vous passe les détails.

 

Mr. Mab…very delicious

Mr. Mab…very delicious est une construction en bois de toute beauté. D’ailleurs, vous avez des tables qui donnent directement sur la plage.

Ensuite, la cuisine est exquise, entre le crabe au poivre vert, les nems et les beignets de bananes, c’est une pure merveille. Quant aux cocktails, c’est un vrai délire.

Je suis sûre que vous serez de mon avis lorsque vous irez.

 

Chankiri Restaurant

Chankiri Restaurant est un des restaurant à essayer absolument, de préférence le soir pour le coucher du soleil.

D’ailleurs, c’est un restaurant qui se mérite car il faut entrer par l’hôtel Samanea, un gardien voudra vous faire payer l’accès à la piscine mais il suffit de dire que vous vous rendez au restaurant et cela fonctionne.

D’un autre côté, les prix sont un peu plus élevés qu’en ville mais la qualité des plats, des cocktails et du cadre le vaut bien.

Enfin, tous les plats présentés sont excellents, essayez la salade de pomelo au crabe, le plat de bœuf local dans une sauce au poivre, le crabe frais à la sauce au poivre, vous serez conquis.

En dernier lieu, le personnel est sympathique et au petit soin.

 

Le Crab Market

Vous pouvez manger sur place des poissons grillés de 1 kilogramme pour 2 dollars, ils sont succulents. D’un autre côté, pour 1 dollar on vous sert un grand jus de canne à sucre extra frais.

 

Où se loger

Rega Kep

REGA KEP est située à 6km de la station de bus. Bien sûr le tuk tuk s’impose pour 2$.

D’abord, on vous propose un bungalow pour 14 dollars.
Ensuite, cette guesthouse est tenue par un couple charmant de français. La clientèle est aussi en majorité française. L’endroit est paisible, envahi de verdure, la plénitude y règne. C’est un vrai havre de paix, la mer est à 100m mais il n’y a pas de plage.

Je vous recommande leur restaurant, les plats sont frais et de qualité pour un prix tout à fait correct.

Le Veranda Natural Resort

En premier lieu, le Veranda Natural Resort est niché dans les jardins du parc national de Kep au sommet de la colline. Il surplombe la mer. La nuit coûte entre 120 et 200 euros.

Ensuite, l’hôtel offre aussi bien des chambres que des bungalows en bois de style khmer. Les chambres sont très confortables et spacieuses, la décoration est de bon gout et les meubles en bois. Privilégiez celles du premier étage, elles possèdent une belle vue sur mer.

Par ailleurs, le restaurant propose des plats occidentaux et asiatiques. Il sert aussi bien des fruits de mer frais que des spécialités de grillades.

De plus, vous pourrez déguster des cocktails au bar de la piscine.

Enfin, le complexe dispose également d’un bureau d’excursions et d’une supérette.

 

The Beach House

D’abord, The Beach House se situe face à la plage. Il offre une vue panoramique sur le coucher de soleil et la mer. Il est à quelques pas de lieux de pêche et de plongée.

De même, une piscine d’eau salée avec cascade est à votre disposition.

Ensuite, les chambres sont propres, lumineuses et joliment décorées. Le lit est confortable. La nuit coûte environ 50 euros.

D’un autre côté, le restaurant est excellent. Il vous prépare des plats khmers et occidentaux. Je vous le recommande même si vous ne logez pas dans cet hôtel.

Enfin, le personnel est sympathique et serviable.

 

Comment aller à Kep

Vous pouvez y aller en bus

Tout d’abord, les bus desservent correctement la région . J’ai pris le bus de Chi Phat jusqu’à Kep en le réservant au CBET, puis de l’arrêt bus jusqu’à l’hôtel j’ai pris un tuktuk. Pa ailleurs, celui-ci devait me déposer à un hôtel que j’avais réservé mais nous ne l’avons jamais trouvé.

Par contre, pour réserver votre bus, soit vous passez par votre hôtel, soit vous allez directement à la gare routière, dans ce cas vous économiserez la commission de l’hôtel, à contrario vous y passerez du temps. A vous de choisir.

 

Vous pouvez aller à Kep par le train

De Phnom Pen  vous mettez 7 heures en train pour 7 dollars. Il y a un départ quotidien.

 

Vous pouvez aussi atterrir à Sihanoukville

De Phnom Pen à Sihanoukville vous mettez 35 minutes en avion avec deux compagnies: soit Bayon Airlines ou Cambodia Angkor Air.

Par contre, l’aéroport de Sihanoukville est à 20 kilomètres du centre ville. Vous devrez prendre soit une navette pour 6 dollars ou un taxi pour 20 dollars. Bien entendu vous devrez prendre un bus après pour rejoindre Kep.

Il en est de même pour le trajet du centre de Phnom Pen jusqu’à l’aéroport. Il faut prendre un taxi de 12 à 18 dollars selon le lieu et compter entre 45 minutes et parfois 2 heures selon le trafic.

 

Quand aller à Kep, météo

D’abord, si vous désirez éviter le plus possible la pluie, je vous recommande de privilégier les mois de décembre, janvier, février.

Ainsi donc, sur l’année, la température moyenne est de 29 degrés et les précipitations sont en moyenne de 3080 millimètres.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here