Mamallapuram

Mamallapuram et ses monuments du VIIe siècle sculptés dans le granite, est situé à 50 km de chennai dans le Tamil Nadu en Inde. Elle est connue depuis des centaines d’années pour ses sculpteurs sur pierre. Préparez votre porte monnaie, vous allez craquer. 

Dans ce guide de voyage, je vous aiderai à rendre votre voyage à Mamallapuram inoubliable.

A la recherche d’un hébergement ? Cliquez ici pour voir les meilleurs offres.

L’Histoire de Mamallapuram en bref

Mamallapuram est aussi appelé Mahabalipuram.

Elle fait partie du district de Kanchipuram dans l’état du Tamil Nadu en Inde du Sud.

Cette station balnéaire côtière est située à 50 km au sud de Chennai (madras), sur la côte de Coramandel ; elle servait de port à Madras au Moyen Âge.

Face à la mer, vous découvrirez Le groupe de monuments de Mahabalipuram classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1984.

Si on se réfère à l’étymologie  de Mahabalipuram, cela signifie le village du grand sacrifice (Maha : grand ; bali, sacrifice ; puram, village)

Pour autant son nom originel est Mamallapuram ou village ded Mamalla en l’honneur de Narasimharvarman Ier qui fut un grand souverain au VII e siècle.

Mamallapuram semble dater de la Grèce antique. Les différents monuments religieux du bord de mer ont été sculptés au VII e siècle  sous la dynastie Pallawa.

Il semblerait qu’elle fut un port important en liaison avec l’Indonésie et le Royaume de Champa au Vietnam entre le VI et le VIIIe siècle.

Après la disparition de la dynastie Pallawa, le village tomba en désuétude jusqu’à la découverte par les navigateurs européens au XVIIe siècle.

Suite au tsunami de 2004, des structures ont été mises à jour qui pourraient définir l’emplacement de ce port disparu.

Actuellement, c’est une ville sans charme, mais qui a su mettre en valeur son patrimoine historique au milieu d’un joli parc.

Pourquoi se rendre à Mamallapuram?

Cette ville possède une très jolie plage un peu encombrée par les vaches sacrées, les chiens errant et les barques traditionnelles des pêcheurs.

Vous pourrez déguster leurs poissons fraichement pêchés.

Près de la plage, vous serez attirés par les vestiges en granite sculpté dédiés aux divinités hindous.

Puis, en rentrant dans la ville, vous serez peut être émerveillés par le savoir-faire des artisans sculpteurs.

Il existe d’ailleurs une école pour apprendre la sculpture.

Combien de temps rester à Mamallapuram ?

Si vous désirez simplement faire le tour des Temples monolithiques, une journée suffit.

Par contre, si les statues en pierre et en bronze vous intéressent, il faut une journée de plus.

Comment se déplacer à Mamallapuram ?

Vous pouvez vous déplacer à pied si votre hôtel est situé autour des Temples.

Vous avez le tuk-tuk qui vous véhiculera à travers la ville et ses environs.

Que faire à Mamallapuram ? Les immanquables !

Marcher le long de la plage. Les baignades sont dangereuses à cause des lames de fond.

Faire connaissance avec les pêcheurs qui reviennent de la pêche avec de jolis poissons. Les corbeaux vous feront concurrence car ils attendent leur part. Vous serez peut être entourés de chiens qui eux aussi aimeraient une petite part du gâteau.

Regarder les nombreuses vaches qui viennent se reposer et même dormir sur la plage.

La ville par elle-même est peu attractive. Elle est entièrement tournée vers le tourisme. Elle a beaucoup souffert après le tsunami de 2004. Elle se reconstruit doucement. Les barques des pêcheurs ont été offertes par des associations allemandes.

Visiter les monuments sculptés dans le granite. Ils datent du VIIe siècle. 

Ils sont consacrés à Shiva, Vishnou, Krishna, et aux héros du Mahabaratha.

La Descente du Gange ou La pénitence d’Arjuna

Pour commencer, le plus visité est un bas relief taillé dans le granit et connu sous le nom de « La Descente du Gange » ou « La pénitence d’Arjuna ». Il mesure 27mètres de long sur 9 mètres de haut.

Elle illustre la légende de la Descente du Gange sur Terre, par le canal de la chevelure du dieu Shiva et la retraite du dieu Shiva sur l’Himalaya.

Une multitude de personnages sont représentés : des êtres célestes tel les Kinnara, le Gandharva, les Apsara. On voit aussi un ascète en haut et à gauche de la fissure, priant Shiva les mains jointes au-dessus de la tête. Au creux de la fissure, vous découvrez le Nâga et la Nâginî. Ils ont les mains jointes devant le corps. On peut distinguer de nombreux enfants dans les bras de leur mère ou pas, des animaux aussi bien herbivores que carnivores vivre ensemble dans la pure quiétude.

On n’oubliera pas les éléphantes et leurs petits.

Le matin est le meilleur moment de la journée pour venir la visiter, la luminosité est parfaite.

Le Mandapa des 5 Pandava.

Non loin de là se trouve le Mandapa des 5 Pandava.

Le Mandapa d’Arjuna

Encore un peu plus loin, nous découvrons un des plus beaux Mandapa, c’est celui d’Arjuna. Le fond de la grotte est orné d’un magnifique bas-relief qui relate la vie des gens à la campagne : la traite d’une vache, une femme revenant des champs avec son broc de lait et son foin sur la tête, vous avez même un musicien. Vous y verrez aussi Krishna soulevant d’une seule main le Mont Govardhana pour que les villageois puissent se protéger de l’orage déclenché par Indra, irrité par l’indifférence des villageois à son égard. 

Les 5 Temples monolithiques appelés Ratha

En continuant votre promenade et en payant un billet d’entrée, vous découvrirez 5 Temples monolithiques appelés Ratha (qui veut dire chariot). A l’époque de leur construction, au VII e siècle, on ne savait pas construire des bâtiments en pierre. Qu’à cela ne tienne, les artisans les ont sculptés dans la pierre.

Au nombre de 5, chaque Ratha est dédié aux 5 frères et leur femme commune.

En premier, vous avez le Ratha de Draupadi, consacré à Durgâ est accompagné de son lion.

Ensuite, vous avez le Ratha d’Arjuna, vous verrez les Dvarapala (divinités gardiennes des portes des Temples) recouvrant les murs. Ce Ratha est consacré à Indra, c’est pourquoi son éléphant est placé à ses côtés.

Puis, vous avez le Ratha des jumeaux Nakula et Sahadeva.

En continuant, vous verrez le Ratha de Bhima et non loin un nandi.

Pour finir, vous avez le Ratha de Yudishtara. Il est sur 3 niveaux.

Le Temple du rivage

Il vous reste à visiter le Temple du Rivage. Placé en bord de mer, il a connu les tempêtes. On a planté des arbres pour le protégé des embruns de la mer et une digue en pierre pour limiter l’érosion.

La Boule de Beurre de Krishna

En vous promenant, vous découvrirez une énorme roche qui semble prête à dévaler la pente. On l’appelle la Boule de Beurre de Krishna. Les Indiens se prennent souvent en photo en feignant de la retenir.

Le Ratha de Ganesh

Tout près de là se trouve le Ratha de Ganesh, c’est le dieu à tête d’éléphant, le préféré des Indiens et aussi le mien. Au départ, il était dédié à Shiva, puis en 1880 les villageois ont remplacé le lingam par une image de Ganesh, on dit qu’actuellement  il y a une statue du dieu. Les pèlerins viennent lui apporter des offrandes.

En empruntant le chemin qui monte sur la colline, vous apercevrez plusieurs grottes artificielles, qui sont :

Le mandapa de Varâha, magnifiquement sculpté. On y voit Varâha, Gajalakshmi, Vâmana (un avatar de Vishnu).

Le mandapa de Ramanuja.

Le mandapa de Mahîshâsuramardinî possède des bas-reliefs superbes. Un relate la mise à mort du redoutable démon à tête de buffle par la déesse Durgâ chevauchant son lion. Un autre bas-relief, vous distinguez Vishnou allongé sur le serpent d’Eternité Ananta, il paraît décontracté malgré la présence de 2 démons Madhu et Kaithaba. Heureusement, il est bien gardé et peut dormir en paix.

Le Temple d’Ishwara

Lorsque vous arrivez en haut de la colline, vous pouvez accéder au Temple d’Ishwara par une rampe. Les sculptures ont souffert des embruns.

Du haut de la colline, près du phare, on a une vue à 360 degrés sur la plaine et la mer.

Déambuler dans les rues des artisans sculpteur sur pierre

Ce que j’ai le plus apprécié, ce sont les magasins composés de statues de toutes tailles représentant différents Dieux : Ganesh, Durga, Shiva, des Apsara, etc…

Je me suis rapprochée des sculpteurs. Quand on voit avec quoi ils travaillent, on peut dire qu’ils sont doués.

Si vous aimez ce genre d’objet, vous succomberez sûrement et vous retrouvez avec vos valises pleines.

On peut aussi le faire partir par bateau mais là, soyez prudent, vous n’êtes pas sûr de le recevoir. Vous pouvez le faire mais il faut prendre vos précautions pour être sûr d’avoir à faire à des commerçants honnêtes.

Vous admirerez des statues en bronze de toute beauté. Il en est de même des statues en marbres ou en granite, elles sont sublimes.

Je me suis régalée.

Festival national de danse

J’ai eu la chance de regarder le Festival de danse qui avait lieu au milieu janvier, c’était absolument superbe, je vous le recommande.

Le spectacle a lieu en soirée, de nombreux groupes défilent les uns derrière les autres pour élire le meilleur.

Venez de bonne heure car il y a pas mal de monde, les meilleures places sont prises d’assaut.

Déjeuner et Dîner

Searock Restaurant

C’est un petit établissement donnant sur la plage qui sert d’excellents poissons fraichement pêchés, la cuisine indienne est sublime, les frites sont « maison » et la bière est fraiche. Pour couronner le tout, le service est impeccable et les prix sont raisonnables, de 3 à 12 euros.

Je ne manquerais pas de vous conseiller les fruits de mer, tel le homard et les crevettes. Un vrai régal.

Babu’s Cafe

Cet établissement donne sur une rue tranquille près de la plage.

On vous donne à choisir votre poisson fraichement pêché qu’on vous fait griller au barbecue, servi avec une sauce à tomber par terre.

Le chef peut vous confectionner des calamars frits ou un superbe poulet grillé servi avec des frites maison. Vous avez aussi des paratas, des currys de légumes et de fruits de mer. Un vrai bonheur.

La bière peut accompagner votre repas ou bien vous pourrez choisir un jus de fruit maison. Tout ceci pour un prix raisonnable.

Hotel Guru

Bonne cantine indienne, il faut d’ailleurs y aller avant midi si on veut avoir une place.

La nourriture est excellente et servie sur une feuille de bananier.

Les biryani au mouton et poulet sont très bon, servis avec une sauce oignons rouges sauce blanche, je ne vous dis que ça, une merveille.

On dira de même des Thalis tamoul à 150 roupies.

On n’oubliera pas le poisson frit et le rôti de calamars.

Où dormir à Mamallapuram

Grande Bay Resort

Le Grande Bay Resort vous propose des chambres tout confort dans un design contemporain. Le prix pour une nuit varie selon la saison et vos cartes de réduction, basez vous sur 150 euros, petit déjeuner compris.

Le lieu est accessible au fauteuil roulant.

Les activités sont nombreuses, entre autre: une piscine, un centre de fitness, un hammam, un spa, un magnifique jardin.

Vous pouvez louer un vélo, faire de la planche à voile, une partie de pêche, etc….

Le personnel est charmant et le restaurant vous propose des mets de qualité.

Hotel Mahabs

L’Hôtel Mahabs est un havre de paix en pleine ville.

Les chambres confortables possèdent un balcon donnant sur la piscine. La nuitée est de 32 euros petit déjeuner compris.

Vous serez réveillé par le chant des oiseaux.

Vous pourrez prendre vos repas au bord de la piscine à l’ombre de grands arbres.

Siva Guest House

La Siva Ghest House est un établissement simple mais confortable. Il est bien placé dans une rue commerçante mais tranquille.

Vous trouverez de nombreux restaurants à proximité.

Le propriétaire Kumar est serviable et saura vous conseiller.

Les chambres sont propres, il vous en coûtera 9 euros la nuit.

Quand aller à Mamallapuram

Les mois les plus propices pour vous rendre à Mamallapuram sont les mois de Janvier, Février et Mars. La température oscille entre 22 et 34 degrés.

Comment se rendre à Mamallapuram 

Train

De la gare de Chennai, vous prenez le train Pothigai Exp 12661_1 direction Sengottai, arrêt à Chengalpattu. durée  26 minutes pour 44 roupies.

De là vous prenez le bus pour Mahabalipuram. Durée 35 minutes pour 406 roupies.

Bus

De la station de bus à Chennai jusqu’à Mamallapuram vous mettez 1 h 18 mn pour 94 roupies

Taxi

Il existe des taxis pré payé qui partent de l’aéroport de Chennai pour Mamallapuram pour 1500 roupies

Ce guide est basé sur mes impressions personnelles et sur les commentaires d’amis et personnes que j’ai pu rencontrer.

Vous avez des questions sur votre voyage ou voulez simplement partager vos impressions ? Laissez un commentaire et je me ferais une joie de vous répondre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 
Je m’appelle Martine et je suis l’auteur de ce blog voyage. Vous avez envie de voyager et découvrir le monde, suivez mes conseils et astuces dans mes Guides ou vivez l’aventure avec moi dans mes Carnets de Voyage.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here