Munnar, Inde

Munnar est une petite ville perchée à 1600 mètres d’altitude, là où les Indiens aiment passer du temps loin de la chaleur accablante des plaines et des grandes villes. La campagne est couverte de champs de thé protégés à l’ombre de grands arbres d’essence diverses.

Dans ce guide de voyage, je vous aiderai à rendre votre voyage à Munnar inoubliable.

A la recherche d’un hébergement ? Cliquez ici pour voir les meilleurs offres.

L’Histoire de Munnar en bref

Munnar vit le jour grâce à un Anglais John Daniel Munro qui dans les années 1870 découvrit cette région dont il tomba amoureux. Il remarqua de suite le potentiel agricole des collines du Kanan Devan. En 1877, il loua les 55 000  hectares pour 3000 roupies par an à la famille royale Poonjar et fonda la North Tranvancore Land Planting & Agricultural Society en 1879.

Après avoir planté du café, de la cardamone et du quinquina, il s’avéra que la culture du thé était plus propice.

Malheureusement, en 1924 une mousson détruisit la majeure partie des plantations. Qu’à cela ne tienne, en quelques mois, les habitants replantèrent la majorité des terres dévastées.

Pour autant, il faudra attendre la seconde moitié du XXe siècle pour faire découvrir Munnar aux touristes.

Actuellement 24000 hectares de plantations de thé sont cultivés et produisent 50 000 tonnes de thé par an. On compte plus de 300 000 touristes dont 10% d’étrangers.

Munnar fut la villégiature des britanniques aux temps de la colonisation, maintenant, elle est fort appréciée par la bourgeoisie indienne.

Pourquoi se rendre à Munnar ?

Après avoir visité Madurai et Cochin sous la chaleur, j’ai apprécié la fraîcheur de cette région.

De plus, en découvrant la campagne de Munnar, j’ai aimé le silence des plantations.

Combien de temps rester à Munnar ?

Rester deux jours pour vous reposer et découvrir la campagne est un minimum en ce lieu.

La fraîcheur de ce village vous donnera envie d’y séjourner plusieurs jours.

Comment se déplacer à Munnar ?

Vous avez plusieurs options pour vous déplacer à Munnar

La marche

Dans le centre de Munnar, vous pouvez marcher.

Le rickshow

Le rickshow est nécessaire pour visiter les plantations.

Le bus

Pour vous déplacer sur des dizaines de kilomètres vous avez le bus. Le Top Station par exemple.

De nombreux bus vous attendent pour vous faire découvrir les environs.

Que voir à Munnar ? Les immanquables !

La ville de Munnar par elle-même n’a pas beaucoup d’intérêt, ce qui attirent les touristes c’est la fraîcheur et le charme de la campagne.

Les plantations de thé

Le dimanche, il n’y a pas de cueillette. Seules, les vaches sacrées et si vous avez beaucoup de chance, la présence d’éléphants sauvages errent dans les plantations.

De bon matin, j’ai pris un tuk tuk pour me déposer au cœur des plantations 5 km plus haut.

J’ai marché seule sur ces petites routes entourées de tapis vert à perte de vue. J’ai pu m’imprégner de l’atmosphère. J’ai regardé les cueilleuses au travail.

L’inde produit 25 % du thé mondial. Ce sont des femmes Tamoul qui se chargent de la cueillette autour de Munnar. Elles se lèvent très tôt le matin. Elles commencent par s’occuper des tâches ménagères, puis montent dans les collines pour travailler courbées pendant 12 heures. Elles redescendent avec leur chargement de 50 à 70 kg de récolte journalière sur le dos. Elles sont payées sur un minimum imposé de 20 kg de feuilles par jour pour un montant mensuel de 83 euros à raison 10 h de travail. Pour survivre, elles sont obligées de travailler d’avantage afin de récolter le plus possible. Elles ont droit alors à un « bonus » 175 à 250 euros mensuels.

Autour des plantations, vous apercevrez les cabanes en tôle qui servent de logement à ces employées. Elles vivent le plus souvent seules ou en famille dans une seule pièce et sans commodité (ni eau ni toilette). Elles sont pour beaucoup analphabètes et leurs enfants ne sont pas scolarisés. Les hommes sont fréquemment ivres et en plus ils se permettent bien souvent de prendre l’argent du foyer.

Pour autant, on dit qu’elles ont accès à une couverture santé et que leurs enfants peuvent aller à l’école gratuitement.

Visite du Kannan Devan Tea Museum

Son nom officiel est  Tata Tea Museum, il a ouvert en 2005.

Il y a trois approches du musée.

Vous découvrez une petite usine composée de différents matériels participant à la transformation du thé. Il est écrasé, déchiré, séché et courbé. Le thé noir est fermenté, le thé vert est séché par une soufflerie.

Des petites pièces regorgent de matériels employés par les pionniers ainsi que du mobilier d’époque.

 

Plus loin on vous diffuse un film en anglais qui vous raconte la naissance et l’évolution de ces plantations.

Pour terminer on vous sert un thé qui vous amène à passer dans la boutique, si vous voyez ce que je veux dire !!!!

Pour information, dans les échoppes du centre-ville vous obtenez de meilleur tarif.

J’ai acheté du thé et de la cardamone en ville, un vrai régal. J’aime me préparer du chai quand je suis grippée et là je me sers de la cardamone. Vous pouvez aussi l’employer dans une sauce à base de noix de coco pour servir vos poissons.

Le charme des routes sinueuses bordées de champs de thé

J’ai particulièrement apprécié mes promenades le long des chemins bordant les plantations. Il est vrai que la faune et la flore ont disparues au profit des champs de thé; pour autant de ci de là, les champs sont entre coupés de torrents, d’arbres aux fleurs bleues de toute beauté, de petits chemins qui mènent à des petits Temples ou à des baraques de travailleurs d’où les enfants nous lancent des « coucous ».

Je ne parle même pas des touristes indiens qui arrêtent leur voiture à ma hauteur, qui en descendent pour venir se faire prendre en photo près de moi. Ça fait bizarre au début, je me demandais ce qu’ils cherchaient !

Le Parc National d’Eravikulam

Ce parc se trouve à 15 km de Munnar. L’entrée est payante, 400 roupies par personne et 40 roupies pour l’appareil photo, de 7 h 30 à 16 h.

Beaucoup d’Indiens viennent s’y promener. Vous verrez surement des Nilgiri Tahr (chèvres des montagnes).

Le chemin est balisé sur 500 mètres jusqu’au point de vue magnifique sur la vallée. Cependant, vous devez en rester là car il faut un permis spécial pour aller plus loin.

Pour autant, le Lakkom lop house vous loge à raison de 4000 roupies la nuit pour 2 personnes.

Le Chinnar Wildlife Sanctuary

J’ai passé 2 nuits dans une cabane au sommet d’un arbre en pleine jungle dans le Chinnar Wildlife Sanctuary.

Logeant depuis plusieurs jours à Munnar, j’ai arrêté mon périple dans la jungle en téléphonant au : Le gardien de la faune, Munnar PO, District d’Idukki, Kerala Inde.

J’ai trouvé ces informations dans mon Lonely Planet.

Je vous joins des numéros de téléphone en espérant qu’ils sont toujours d’actualité. Tel : 91-4865-231587 ; 91-8301024187 ; 91-8547603199.

Vous avez aussi un mail : enpmunnar@gmail.com

Actuellement, les tarifs sont de 3000 roupies pour deux indiens et 4000 roupies pour 2 étrangers/la nuit.

Un service de guide est obligatoire, les repas et la boisson sont fournis pendant le séjour.

Lorsque vous arrivez à Chinnar, vous êtes accueilli par un barrage de gardes forestiers et un escadron de singes car la cantine est proche.

On m’a demandé de remplir un imprimer, j’ai donné une photocopie de mon passeport et de mon visa. On m’a fait signer une décharge dégageant toute responsabilité à l’état indien de ce qui pourrait m’arriver lors de mon séjour dans la jungle.

Puis j’ai rejoint la cantine où on m’a servi un repas des plus sommaires : une part de riz (à animaux), 3 petits bouts de légumes épicés et 1 dosa.

Ensuite mon guide et moi prirent le chemin de la forêt.

Nous avons marché pendant 2 heures, j’ai fini par échanger mon sac à dos contre celui de mon guide, je n’en pouvais plus. Je n’étais pas préparée à marcher chargée aussi longtemps, si non, je n’aurais pris que le minimum.

Mon arbre n’avait aucun confort, même pas de toilette. Il a fallu monter une échelle en corde.

L’intérieur ne comportait qu’un vieux matelas crasseux et des couvertures bien sales.

Heureusement, je ne sors jamais sans mon drap de soie.

Les 2 nuits furent longues car je ne pouvais aller aux toilettes et mon guide était allongé devant ma porte.

Depuis mon séjour, il semble qu’ils aient amélioré le confort mais prenez tout de même vos précautions.

Pour résumer ces deux jours, j’ai vu des crottes d’éléphants  encore fraîches près de la cabane et j’ai aperçu leurs silhouettes mais de l’autre côté de la frontière, sur la colline voisine qui se trouve dans le Tamil Nadu. Nous n’avions pas le droit de les suivre.

Durant la nuit, j’ai entendu des animaux s’abreuver dans la marre sous mon arbre, mais il faisait nuit noire, je n’ai rien vu.

Par contre, j’ai pu voir un grand hibou, des oiseaux tropicaux et de nombreux singes en longeant la rivière. Nous avons aussi vu de nombreuses traces de cervidés et de buffles.

Durant la journée, mon guide et moi avons marché dans la jungle toujours à la recherche d’animaux sauvages, j’ai pris le temps d’apprécier la beauté de cette nature intacte. Je n’ai croisé que deux italiens accompagnés de leur guide. 

Top Station, à la frontière entre le kerala et le Tamil Nadu

Vous avez plusieurs options pour aller à Top Station :

Vous pouvez prendre un bus pour 70 roupies A/R, il se trouve à côté du pont, près du parking des jeeps.

Vous pourriez y aller en jeep mais c’est plus cher.

Le trajet est de 32 km et dure 1 heure. Vous traverserez les nombreuses plantations de thé. Vous longerez les lacs Mattupetty et kundala avant d’atteindre Top Station. L’entrée de Top Station est de 50 roupies pour les étrangers et 15 roupies pour l’appareil photo.

En descendant du bus, vous commencerez par marcher sur un sentier bordé de nombreux petits commerces et restaurants, puis vous accéderez au point de vue en descendant de nombreux escaliers en pierre. Bien entendu, préparez-vous à les remonter. Et si vous avez la chance qu’il n’y ait pas de brume sur les montagnes, vous pourrez admirer la beauté des lieux.

Le marché de Munnar et ses nombreuses boutiques d’épices

Le marché et les boutiques d’épices de Munnar sont le passage obligé avant de repartir. Je n’ai pas manqué d’acheter du thé noir, du thé vert, de la cardamone, du poivre noir et du poivre rouge.

Le barrage de Matupetty (Madupetty Dam)

Si vous voulez profiter pleinement de l’endroit, je vous conseille d’y aller tôt le matin, avant la horde de touristes, surtout si vous y allez pendant les vacances des locaux ou les weekends.

Ce barrage permet le stockage de l’eau et permet de produire de l’électricité. Vue sa grande étendue, Il est fréquenté par de nombreux animaux sauvages. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut être voir une famille d’éléphants s’abreuver au lac. Vous verrez aussi de magnifiques oiseaux ainsi que des fleurs de toute beauté.

Pour cela, il faudra parcourir le lac en bateau.

Si non, vous pourrez après avoir traversé le couloir des boutiques, vous aventurer sur les berges du lac et marcher un long moment à la découverte de cette superbe nature.

Le pic d’Anamudi

Il se situe à l’intérieur de l’Eravikulam National Park. Il culmine à 2695 mètres. C’est le plus haut sommet de l’Inde du Sud.

Des trecks sont possibles jusqu’à son pic avec l’accord de :

Le gardien de la faune, Munnar PO, District d’Idukki, Kerala Inde.

J’ai trouvé ces informations dans mon Lonely Planet.

Je vous joins des numéros de téléphone en espérant qu’ils sont toujours d’actualité. Tel : 91-4865-231587 ; 91-8301024187 ; 91-8547603199.

Le lac Chinnakanal Anayirangal

Ce lac se trouve à 22 km de Munnar. Les collines tombant dans le lac sont recouvertes de plantations de thé. Les éléphants viennent se désaltérer dans ses eaux.

Des éléphants asservis pour le plaisir des touristes

Je ne suis montée qu’une fois sur un éléphant, c’était au Mont Phu Asa à Kiet Ngong au Laos.

Je suis contre l’avilissement de ce pauvre animal, sans compter la maltraitance.

Déjeuner et Dîner

Saravana Bhavan

Saravana Bhavan est un petit restaurant aux airs de cantine. Il vous surprendra avec ses excellents plats végétariens servis sur une feuille de bananier.

Il est très fréquenté par les indiens ce qui veut bien dire que la cuisine est bonne et pas cher.

Personnellement je cherche toujours les cantines, on est rarement déçu.

Où dormir à Munnar

Landy Queen

Le Landy Queen est situé à 700 mètres du centre-ville. Les chambres sont très propres, le lit confortable et l’emplacement un peu à l’écart permet de se reposer. Préférez les chambres avec balcon donnant sur le coucher du soleil.

La nuitée est à 26 euros et le petit déjeuner excellent est à 1 euros.

Le propriétaire est serviable et vous proposera de venir vous chercher à la gare de bus. 

Gruenberg Tea Plantation Haus

La Gruenberg Tea Plantation Haus est un petit hôtel au milieu des plantations de thé à 7 km de Munnar Tea Museum.

Il possède 5 chambres avec balcon. La literie est confortable. La nuitée est à 51 euros, petit déjeuner inclus. De plus, un guide est compris dans le prix  pour une visite de 3 heures afin de découvrir les plantations de thé, les épices indiennes ainsi que la flore et la faune locales.

Cet établissement vous propose une restauration à la carte qu’on vous sert au choix, en chambre ou sur le roof top avec vue sur les montagnes et les plantations. La cuisine est américaine, indienne, fruits de mer, locale, internationale européenne.

 Rien à redire sur l’accueil et l’amabilité du personnel.

Logement chez l’habitant

En arrivant à Munnar, les hôtels étaient pleins. Un tuk tuk m’a emmené dans une famille située au-dessus de l’église, désolée, je n’ai pas leurs coordonnées.

La nuitée était à 800 roupies.

Il n’y avait pas de chambre de libre mais ils m’ont logée dans la chambre de leur fille. C’était intéressant de se retrouver dans une chambre d’adolescente, dans son intimité, et gentil de la part des parents de me donner à coucher.

Le lit était ma foi confortable, je me suis lavée au broc avec heureusement de l’eau chaude qui coulait d’un mini chauffe-eau électrique.

Ce n’est que 2 jours après que j’ai eu ma propre chambre.

J’ai mangé à leur table et les jours suivants j’ai eu le droit à mon plateau dans ma chambre.

Cette petite guest house était chaleureuse et serviable.

Quand aller à Munnar

La meilleur période pour aller à Munnar se situe entre les mois de Décembre et Mars. La température oscille entre 24 et 33 degrés le jour.

Personnellement, j’y suis allée à fin février. Les nuits étaient fraîches, j’ai même eu froid, heureusement on peut vous proposer des couvertures.

Pour la journée, j’ai eu plusieurs fois de la pluie, il faut dire que nous sommes à 1600 mètres d’altitude et que les montagnes retiennent les nuages.

Comment se rendre à Munnar?

De Kochin à Munnar en bus

Vous prenez d’abord un taxis jusqu’à la station de bus d’Ernakulam à Cochin. 4 à 5 euros.

Puis vous prenez le bus qui met environ 2 heures pour arriver à Munnar. 2 à 4 euros.

De Kochi à Munnar en taxis

Il faut compter un peu plus que 2 heures et payer entre 35 et 45 euros pour faire 133 km.

Ce guide est basé sur mes impressions personnelles et sur les commentaires d’amis et personnes que j’ai pu rencontrer.

Vous avez des questions sur votre voyage ou voulez simplement partager vos impressions ? Laissez un commentaire et je me ferais une joie de vous répondre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 
Je m’appelle Martine et je suis l’auteur de ce blog voyage. Vous avez envie de voyager et découvrir le monde, suivez mes conseils et astuces dans mes Guides ou vivez l’aventure avec moi dans mes Carnets de Voyage.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here