Pre Rup

Pré Rup (Khmer: ប្រាសាទប្រែរូប) est un temple hindou à Angkor au Cambodge, il s’agit d’un temple d’État du roi khmer Rajendravarman édifié en 961 ou au début 962. C’est un temple montagne construit en brique, latérite et grès.

Le nom du temple est un nom relativement moderne qui signifie «tourner le corps». Ceci reflète la croyance commune parmi les Cambodgiens que les funérailles ont été menées au temple, avec les cendres du corps jetées rituellement dans différentes directions.

Situé juste au sud du Baray Oriental, Pre Rup est aligné sur un axe nord-sud avec le temple Mebon Oriental, qui est situé sur ce qui était une île artificielle dans le baray. Le Mebon Oriental a aussi été édifié sous le règne de Rajendravarman. La latérite et la brique qui constitue l’essentiel de Pre Rup lui donnent un ton rougeâtre plaisant qui est accentué tôt le matin et en fin d’après-midi. Le temple a une structure carrée et deux murs d’enceinte. L’enceinte extérieure est une plate-forme délimitée par un mur de latérite, 117 mètres N-S par 127 mètres E-W. Une chaussée de latérite constitue l’entrée de l’est; Malheureusement, une route moderne le traverse. Les quatre Gopuras externes sont en forme de croix, ayant une section de brique centrale (composée de trois salles flanquées par deux passages indépendants) et un vestibule de grès des deux côtés. De chaque côté à l’intérieur de la porte est se trouve un groupe de trois tours alignées du nord au sud. Une des tours semble n’avoir jamais été construite ou avoir été démontée plus tard, mais il s’agit d’ajouts ultérieurs, probablement par Jayavarman V. Plus loin, par une autre porte, les bibliothèques se trouvent de chaque côté de la passerelle sur la deuxième plate-forme. Juste avant l’entrée il y a une « citerne » en pierre, mais les érudits croient que c’était un sous-sol pour une statue en bronze de Nandi plutôt que d’être utilisé pour des cérémonies de crémation.

Il y a aussi une série de longues galeries distinctes qui courent le long de chaque côté, un trait distinctif de l’architecture du 10ème siècle qui a été remplacé par une galerie permanente du temple Ta Keo.

La pyramide finale carré, mesurant 50 m à sa base, s’élève en trois gradins raides d’une douzaine de mètres de hauteur jusqu’à une plate-forme carrée de 35 m au sommet. Le niveau le plus bas est entouré symétriquement de 12 petits sanctuaires. Au sommet, cinq tours sont disposées en quinconce, une à chaque coin du carré et une au centre. Des divinités sculptées comme des bas-reliefs montent la garde de chaque côté de la porte Est de la tour centrale; ses autres portes sont de fausses portes. La tour sud-ouest contenait autrefois une statue de Lakshmi, la tour nord-ouest une statue d’Uma, la tour sud-est une statue de Vishnu et la tour nord-est une statue de Shiva. Le dernier a une inscription sur les jambages de porte qui date de Jayavarman VI et est la seule preuve de son règne à Angkor.

Pre Rup était dédié au dieu hindou Shiva, et il est probablement situé sur un ancien ashram shivaite, construit par Yasovarman I au siècle précédent. Peut-être se trouvait-il au centre d’une nouvelle capitale construite par Rajendravarman, avec la digue sud du Baray Oriental comme limite nord de la ville, mais rien n’a survécu et cette « hypothèse de la ville orientale » de Philippe Stern n’a jamais été confirmée par des découvertes archéologiques.

Diego Delso, delso.photo, License CC-BY-SA

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE REPONSE

Ecrivez votre commentaire
Ecrivez votre nom ici