Ramkot, Népal

Petit village perdu dans la montagne perché à 1400m d’altitude. Il est peuplé de quelques familles qui vivent presque en autarcie. Il est situé à deux heures à pied de Bandipur au Népal.

Dans ce guide de voyage, je vous aiderai à rendre votre voyage à Ramkot inoubliable.

A la recherche d’un hébergement ? Cliquez ici pour voir les meilleurs offres.

 

L’Histoire de Ramkot en bref

 

 

Quelques familles se sont installées dans la montagne à l’écart de tout. Aucune route ne parvient jusqu’à elles. Donc, il faudra vous armer de courage pour gravir à pied des chemins escarpés, qui vous conduiront à ce village paisible. Les habitants sont souriants. Ainsi, vous entrerez dans leur intimité sans qu’ils vous demandent quoique ce soit et pourtant ils manquent de tout.

 

 

En outre, ils n’ont pas d’école, juste un local pour recevoir les enfants de un à trois ans. Du reste, ils manquent de matériel scolaire, d’institutrice. De même, ils ne reçoivent aucune aide.

 

 

D’ailleurs, une mère me faisait la réflexion:  » beaucoup de marcheurs viennent jusqu’à nous, mais personne ne nous donne quoi que ce soit après avoir fait le tour de notre village.

Ne serait-ce qu’un stylo, un cahier, des crayons de couleurs.  »

Toutefois, tout le monde s’entraide ici. Ils n’ont d’ailleurs pas le choix pour continuer à survivre.

Les adultes gardent les enfants pendant que les autres travaillent.

Alors, beaucoup d’homme sont sans travail, ils s’occupent aux champs, d’autres partent dans les pays arabes pour travailler comme maçon sous 50 degrés. Ainsi, ils envoient leur argent à la famille et reviennent quand ils peuvent au pays.

 

 

Néanmoins, grâce à la récolte d’oranges que les habitants vendent à la ville, ils se font un peu d’argent pour acheter ce qui leur est nécessaire.

D’un autre coté, leur récolte de mais, de riz, de lentilles et de légumes, sans oublier leur élevage leur permettent de se nourrir.

 

Pourquoi se rendre à Ramkot ?

 

D’abord, la nature est sublime, encore vierge, la vue sur l’Himalaya est à couper le souffle.

De surcroît, vous pouvez partir seul sur les chemins, comme je l’ai fait. Vous pouvez vous poser face à la vallée, face à la montagne, et vous laissez bercer dans cette atmosphère de sérénité.

 

 

Aussi, personne ne viendra vous déranger, d’ailleurs, les humains sont rares. Vous aurez tout le temps de méditer sur votre vie, de prendre un bon bol d’air, de vous retrouver enfin avec vous même.

Alors, après deux heures de marche, vous arriverez dans le village. Chacun vaque à ses occupations sans faire attention à votre présence. D’ailleurs, ils n’attendent rien de vous que ce que vous voulez bien leur donner.

Pendant mon ascension jusqu’au village,  j’ai été rattrapé par des adolescents qui revenaient de l’école.

Entre autre, j’ai échangé avec l’un d’entre eux qui me disait faire la route tous les jours matin et soir. Ainsi donc, il se dépêchait de revenir pour garder le seule café- hôtel du village.

 

 

En conséquence, cela lui permettait de toucher un peu d’argent de poche. En outre, ses parents sont morts, il a été recueilli par sa tante qui n’a pas beaucoup de moyens.

Et oui, c’est ça leur vie là-bas, et pourtant ils ne se plaignent pas, et d’ailleurs qui les entendrait!

Du reste, n’oublions pas quand 2015, un grand séisme détruisit plusieurs villages autour de Katmandou qui fit beaucoup de morts. Encore actuellement, des habitants ont tout perdu et vivent sous des tentes même en hiver.

 

Combien de temps rester à Ramkot ?

 

A priori, la journée suffit pour monter de Bandipur à Ramkot et faire le tour du village.

 

 

Ensuite, deux jours ou tant que vous voulez si vous voulez rester avec les habitants, et vous promenez dans la nature.

 

Comment se déplacer à Ramkot ?

 

En ce qui touche l’accès à Ramkot, la seule solution est d’y aller à pied. Il est préférable d’être en forme physique.

 

Que voir à Ramkot ? Les immanquables !

 

Trek de Bandipur à Ramkot

 

D’abord, si vous allez au Népal, vous allez bien sûr vouloir vous rendre à Katmandou, à Bhaktapur peut être, à Pokhara et dans le Shitwan. Il y a aussi des régions magnifiques, loin de la foule et de la pollution face à l’Himalaya où ces quelques familles de Ramkot vivent en harmonie avec la nature à 1400 m d’altitude.

Pour accéder à ce paradis, vous devez en premier lieu vous chausser correctement, prendre de l’eau et de quoi manger. Ensuite, un trek de 2 heures vous attend dans un cadre idyllique digne d’une carte postale.

 

 

Ensuite, des chemins de terre puis de cailloux vous attendent.

D’ailleurs, vous allez marcher au- dessus des nuages.

De même, vous allez rencontrer des bergers avec leurs troupeaux de chèvres ou de vaches.

 

 

D’un autre côté, vous croiserez, des paysans en train de récolter leurs lentilles. Un légume essentiel à cette région pour fabriquer le Dal indien.

Puis, vous verrez peut être les enfants descendre à l’école, ils marchent plus vite que nous et ils remonteront le soir de la même façon.

 

 

Découverte du village de Ramkot

 

Ainsi donc, si vous vous sentez bien dans ce minuscule village ou que vous avez la flemme de retourner à Bandipur, alors, le Mountain View Hotel vous recevra.

Du reste, cet emplacement est idéal pour passer une nuit où vous vous sentirez seuls au monde…

Les paysages, l’Himalaya valent le déplacement.

Quant aux habitants, ils sont relativement réservés, mais si vous allez vers eux, ils seront ravis  d’échanger avec vous.

 

 

De plus, ils vous ouvriront leur porte et vous garderont peut être à manger.

Ainsi donc, vous pouvez étudier leur façon de vivre journalière: nourrir les animaux, engranger leur réserve de nourriture, fabriquer leur pain, etc…

 

 

Déjeuner et Dîner

 

Somme toute, là ça va être dur car il n’y a pas de restaurant.

Ainsi, sans réservation au niveau de l’hôtel, vous devrez emmener votre déjeuner.

 

Où dormir à Ramkot

 

Il y a un « hôtel » le Mountain View Hotel, dont le confort est spartiate mais avec une vue inégalable, voyez vous même.

Notamment, ce sont des bungalows avec toilettes extérieures pour 400 rps.

 

 

Quoi qu’il en soit, vous ne serez pas déranger par grand chose, si non par rien. Le calme le plus total. Il n’y a personne. Rare sont les clients qui connaissent l’endroit.

Par contre, le propriétaire n’est pas sur place, alors il laisse les clefs à un jeune du village qui est là après l’école, en fin d’après midi.

 

Quand aller à Ramkot

 

De fait, les meilleurs mois pour aller à cet endroit sont les mois d’avril, mai, juin,  sept, octobre.

 

Comment se rendre à Ramkot?

 

D’abord, à pied de Bandipur, prenez un petit sac à dos avec le nécessaire, de bonnes chaussures et c’est parti.

Mais aussi, vous avez parait il une route qui mène à Ramkot, à une demie heure de Bandipur, empruntée par les camionnettes de ravitaillement, elle n’est peut être pas asphaltée.

Par contre, pour arriver à Bandipur, vous avez des bus qui partent de Katmandou ou de Pokhara.

Départ de Katmandou 6h45 avec un bus de la compagnie TAHALKA TRAVEL TOURS direction Pokhara pour 600 rps, arrêt à Rumre à 13 h. Prendre un bus local jusqu’à Bandipur. Les locaux emmènent leurs provisions y compris des animaux vivants.

 

Ce guide est basé sur mes impressions personnelles et sur les commentaires d’amis et personnes que j’ai pu rencontrer.

Vous avez des questions sur votre voyage ou voulez simplement partager vos impressions ? Laissez un commentaire et je me ferais une joie de vous répondre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Martine,

    Nous préparons un voyage au Népal et aimerions beaucoup randonner jusqu’à Ramkot. Nous sommes 2 adultes et une enfant de 12 ans. Penses-tu qu’il nous sera possible de loger et manger sans soucis au MOUNTAIN VIEW HOTEL (une idée de prix) ? je ne sais pas s’il y a possibilité de réserver à l’avance. Nous comptons voyager dans cette région mi-avril.
    Merci de ton retour et bravo pour ton site qui fourmille de conseils et précisions.

    Helen & family

  2. Bonjour Helen et merci pour ton commentaire,

    Lorsque j’y suis allée, seul le jeune homme surveillait l’hôtel quand il revenait de l’école.
    Le propriétaire habite Katmandou je crois et il n’y a pas de téléphone.
    Il faut y aller au petit bonheur la chance sachant qu’il n’y avait pas d’étranger autre que moi lors de mon passage.
    J’ai un ami népalais qui habite près de Katmandou, je vais l’interroger pour voir s’il a des informations.
    Sachant que ce sont des bungalows sans confort, le prix sera très doux.
    Entre autre, cet ami organise des treks et quelque fois reçoit ses hôtes dans sa famille, peut être cela vous intéressera!

    A bientôt je te tiens au courant

LAISSER UNE REPONSE

Ecrivez votre commentaire
Ecrivez votre nom ici