Rishikesh, Inde

Rishikesh, située à 20 km de Haridwar au pied de l’Himalaya, est une des villes sacrées de l’Hindouisme et la capitale mondiale du yoga. La médecine ayurvédique y est très pratiquée. Plusieurs de ses ashrams sont réputés sur toute la planète.

Dans ce guide de voyage, je vous aiderai à rendre votre voyage à Rishikesh inoubliable.

A la recherche d’un hébergement ? Cliquez ici pour voir les meilleurs offres.

 

L’Histoire de Rishikesh en bref

D’abord, Rishikesh est nichée à 356 mètres, entourée de petites montagnes. Elle est située à la confluence de la rivière Chandrabhaga et du Gange.

Ensuite, il est dit que c’est à Rishikesh que Vishnu aurait vaincu le démon Madhu.

C’est donc un lieu sacré de l’Hindouisme. Ainsi de nombreux pèlerinages y ont lieu.

Depuis 1968, date à laquelle les Beatles sont venus chercher la paix à cet endroit, la ville a pris son essor et est devenue mondialement connue.

En outre, on considère que la méditation à Rishikesh conduit à l’accomplissement du salut. C’est pourquoi bons nombres d’Ashrams ont vu le jour et reçoivent des dizaines de milliers de personnes. Elles apprennent la méditation transcendantale , le yoga, la médecine ayurvédique.

On arrive par le centre-ville. On pourrait se demander ce qu’on vient faire ici tant l’environnement est sans intérêt. De plus, c’est bruyant, les embouteillages sont monstrueux, la conduite des scooters est rocambolesque, vous me direz que c’est la même chose dans le reste de l’Inde. A contrario, j’ai  vu pire au Vietnam.

Puis en se rapprochant du lieu sacré, l’ambiance devient sereine, une certaine quiétude nous envahit. On se dit qu’enfin on est arrivé. A peine déposé les valises, on a envie de s’imprégner de cette volupté ambiante qui nous enivre et nous appelle.

 

Pourquoi aller à Rishikesh

Après avoir parcouru le désert magnifique de Jaisalmer puis la ville au combien magique de Bundi, sans oublier la remarquable Udaipur et pour finir l’envoutant Temple d’Or d’Amritsar. J’ai voulu pour quelques jours me poser dans la vieille ville de Rishikesh et ses Ashrams.

Les 5 raisons d’aller à Rishikesh

En premier lieu, si vous êtes intéressé par le Yoga, la méditation, la médecine ayurvédique, vous êtes au bon endroit.

Ensuite, si vous désirez prendre du recul, vous ressourcer, vous reposer, vous avez des Ashrams à l’extérieur de la ville qui feront votre bonheur.

Par contre, la découverte de la nature, de l’Himalaya, des sports nautiques sur le Gange vont vous plaire.

En dernier lieu, vous trouverez des restaurants où la nourriture est délicieuse.

Je ne parle même pas du choix des cadeaux que vous pourrez ramener pour vos amis.

 

Combien de temps rester à Rishikesh ?

En premier lieu, si vous voulez simplement visiter Rishikesh, on peut dire que trois ou quatre jours suffisent.

Ensuite, si vous voulez vous imprégner de l’ambiance, il faut bien compter une semaine.

Par contre, si vous voulez vous initier soit à la méditation transcendantale, au yoga, ou à la médecine ayurvédique, vous devez rester minimum huit jours ou plusieurs mois, comme il vous plaira. Pour autant, laissez vous le temps de faire votre choix avant de vous engager pour un long séjour. En effet, essayez d’abord, documentez vous, ressentez et ensuite vous pourrez prendre une décision.

Enfin, si le style de fréquentation vous déplaît, vous pouvez vous éloigner des rues fréquentées et chercher votre bonheur soit dans la montagne, soit plus loin le long du Gange. en bref, les ashrams ne manquent pas.

 

Comment se déplacer à Rishikesh ?

D’abord, ce lieu sacré se parcours à pied. Par contre, prévoyez de bonnes chaussures, car la promenade risque d’être longue.

Du reste, on ne se lasse pas de parcourir de long en large les chemins, les ruelles, les ashrams, les rives du Gange, les passerelles qui traversent le fleuve. C’est un vrai bonheur.

 

Que voir à Rishikesh? Les immanquables !

En général, si l’on va à Rishikesh, c’est pour s’initier au Yoga, donc on se rapproche des Ashrams.

Voici deux Ashrams parmi de nombreux autres. Toutefois, il est recommandé de faire son propre choix en les essayant ou en échangeant avec d’autres personnes.

Parmarth Niketan Ashram

L’Ashram Parmarth Niketan est un endroit serein où vous pourrez faire un vrai travail spirituel. Sur les berges du Gange, l’ambiance est agréable dans un environnement arboré avec goût.

On y enseigne le Yoga deux fois par jour.Vous avez aussi le Satsang et la cérémonie d’Aarti.

On a l’impression d’être transporté dans un autre espace en ce lieu. C’est magique.

Au mois de mars , le festival international du Yoga permet à 85 nations de se rencontrer et œuvrer ensemble.

Anand Prakash Yoga Ashram

Les cours de Yoga Akhanda sont holistiques, intégrant tous les aspects du yoga : Asana, Pranayama, Chant Védique, méditation et Philosophie Yogique.

Anand Prakash Yoga Ashram est de grande qualité, il faut réserver longtemps à l’avance si on veut y séjourner. si non, vous logerez dans les hôtels environnants.

A part l’enseignement du Yoga, on peut passer un moment à visiter le lieu à pied.

Tout d’abord, on prend le temps de flâner, de rentrer dans les échoppes qui vous proposeront des colliers de prières, des vêtements fait par leur soin, des CD de méditation ou de mantras, etc…

Ensuite, de Septembre à Novembre vous pouvez vous adonner au Rafting.

D’un autre côté, en Février ou en Mars, vous avez le Festival du Yoga.

Des agences de voyage locales voire même votre hôtel vous organiseront des sorties à la journée pour visiter les environs. Vous pourrez voir l ‘ Himalaya.

Visite  du Rajaji National Park

Beaucoup d’ agences proposent aussi la visite du Rajaji National Park qui compte plus de 300 espèces d’oiseaux, de nombreux éléphants, des singes, des sambars (sortes de cervidés) et aussi des sangliers. Si vous avez beaucoup de chance vous pourrez surprendre des léopards et des tigres.

Pour les fans des Beatles

Si vous êtes fans des Beatles, vous aurez la possibilité de découvrir le Maharishi Mahesh Ashram de Yogi qu’ils ont fréquenté dès 1968. Ainsi, ils ont été initiés à la méditation transcendantale. Cette dernière leur a permis de se détourner de la drogue.

Par contre, cet ashram est maintenant abandonné mais il a encore des vestiges intéressants à dévoiler.

Divers activités sportives vous attendent

Une centaine d’agences vous proposeront diverses activités dont : le rafting, le kayak, le trekking, des sauts en bungee, du ski et de la planche à neige (en saison) dans les stations du Garhwal, la partie ouest de l’Uttarakhand.

Découverte des langures et des vaches sacrées

Et bien entendu, on n’oubliera pas la présence de singes langure (qui sont gentils) puis de macaques (dont il faut se méfier) et enfin des vaches sacrées. Par ailleurs, tout ce petit monde fait la quête de nourriture auprès des touristes pour qui certaines étales vendent des légumes.

Se loger à Rishikesh

Hostel BONFIRE

En premier lieu, la nuit est à 899 roupies. L’hostel Bonfire se trouve à une centaine de mètres de ANAND PRAKASH YOGA ASHRAM, situé à 1 km du pont de LAKSHMAN JHULA .

Ensuite, il y a quelques chambres individuelles avec salle de bain et des dortoirs. De plus, la clientèle est jeune, alors les soirées sont souvent agitées.

C’est pourquoi il faut avoir le sommeil lourd pour s’endormir de bonne heure. En dernier lieu, l’hiver les chambres ne sont pas chauffées, mais la douche est chaude et les couvertures efficaces. Vous avez un restaurant sur le toit, mais il y fait frais en hiver.

Hotel Ishan A Riverside Retreat

Tout d’abord, la nuit est à 60 euros. L’Hotel Ishan – A Riverside Retreat, occupe un très bel emplacement au bord du Gange, face au Temple Trayambakeshwar. De même, les chambres sont très confortables.

Par contre, vous avez de très jolis hôtels en montagne qui varient entre 60 et 100 euros. Vous serez loin des lieux bruyants mais aussi à l’écart de tout.

Par ailleurs, les Ashrams mettent des chambres souvent spartiates à la disposition de leurs clients lorsqu’ils ont réservé.

Toutefois, sans réservation, vous pourrez trouver une chambre hors des périodes de fortes demandes.

 

Déjeuner et Dîner

 German Bakery cafe.

C’est un restaurant très fréquenté où la nourriture est bonne et copieuse. Elle est servie au pied de la passerelle, juste face au Gange et au Temple Trayambakeshwar.

Il possède aussi GANGA BOOKS EMPORIUM

Chotiwala Restaurant.

C’est un restaurant indien végétarien célèbre et populaire à Rishikesh, il se situe près de Ram Jhula. Ce gros homme relooker et coiffé d’une grosse tresse muni d’une cloche vous accueillera à l’entrée du restaurant. Les plats sont à des prix raisonnables et de plus savoureux, mais il y a souvent beaucoup de monde.

Quoi qu’il en soit, vous trouverez de nombreux petits restaurants qui correspondront à votre budget.

Quand aller à Rishikesh

Avant tout, les meilleurs mois pour visiter Rishikesh sont mars, avril et octobre. Pour ma part, j’y suis allée en janvier et c’était agréable.

Par contre, les nuits peuvent être fraîches mais la journée est souvent ensoleillée.

 

Comment se rendre à Rishikesh ?

D’abord, de Delhi à Haridwar, vous avez plusieurs trains par jour. Le trajet est d’environ quatre heures.

Ensuite, de Haridwar à Rishikesh vous avez quelques bus qui feront le trajet en 45 minutes.

Par contre, si le temps vous presse, vous pourrez prendre un taxi comme ce fut mon cas.

Je vais vous raconter ma petite galère pour atteindre Rishikesh.

Tout d’abord, j’avais arrêté mon billet de train Amritsar/ Rishikesh par internet en France, mais il a été annulé à cause du brouillard.

Par conséquent, j’ai dû en racheter un autre avec changement à AMBALA CANT 350 roupies.

De plus, je suis partie 1 heure en retard et j’ai  mis 4 heures. Pour couronner le tout, quand je suis arrivée à AMBALA CANT, mon train que je pensais parti a été aussi annulé.

Alors, à 12 h, j’ai cherché une correspondance pour Haridwar qui m’a fait prendre un omnibus 50 ROUPIES. Enfin, je suis arrivée, certes à la nuit, mais c’était déjà ça.

Pour finir, j’ai pris un taxi pour 900 roupies qui m’a conduit directement à mon hostel BONFIRE à RISHIKESH. Je ne vous dis pas!! J’étais exténuée de fatigue, malade par mon intoxication alimentaire. Je n’avais pas dormi de la nuit à cause de mon ventre, enfin le pied quoi!!!.

 

 

Ce guide est basé sur mes impressions personnelles et sur les commentaires d’amis et personnes que j’ai pu rencontrer.

Vous avez des questions sur votre voyage ou voulez simplement partager vos impressions ? Laissez un commentaire et je me ferais une joie de vous répondre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

LAISSER UNE REPONSE

Ecrivez votre commentaire
Ecrivez votre nom ici