La Pagode Shwedagon à Yangon au Myanmar

Ce lieu saint bouddhiste est le premier centre religieux de Birmanie. Il contient des reliques de quatre anciens Bouddhas, et huit cheveux du Bouddha Gautama. C’est un rassemblement de stupas, de pagodons recouverts d’or et ornés de pierres précieuses. Les moines sont présents partout. Vous en aurez plein les yeux.

Histoire de la Page Shwedagon

En premier lieu, d’après les textes monastiques, le stûpa principal aurait donc été construit du vivant du Bouddha Gautama, au VIe siècle av. J.-C. Par contre, selon les archéologues, ils estiment la construction entre le VIe et le Xe siècle de notre ère, par les Môns.

La Pagode Shewdagon est situé sur la colline de Singuttara à 2 km du centre de Yangon.

De même, la pagode Shwedagon repose sur une plate-forme pavée de marbre de 5,6 hectares, à 51 m au-dessus de la ville.

Enfin, plusieurs fois détruite et reconstruite la pagode Shwedagon doit sa plate-forme en marbre et son stûpa central à la reine Shin Sawbu, au XV e siècle.

Accès à la Pagode Shwedagon au sein de la ville de Yangon

Tout d’abord, deux chinthes (lions mythiques) monumentaux gardent l’entrée sud, on peut en retrouver régulièrement à l’entrée des pagodes en Birmanie. D’autre part, vous retrouverez également l’effigie du chinthe sur le Kyat Birman (unité monétaire du Myanmar) mais aussi sur le Rupee Sri Lankais (monnaie du Sri Lanka).

 

Ensuite, comme la majorité des pagodes du Myanmar, La Pagode Shwedagon est accessible par quatre escaliers chacun situés à un point cardinal. Vous accèderez surement à la plate forme  par l’escalier sud. En effet, il est orienté vers le centre de Yangon. D’ailleurs, de nombreux magasins de souvenirs, amulettes et livres Bouddhistes en tout genre sont installés le long de cet escalier. Enfin c’est également là que vous pourrez acheter votre Billet d’Entrée pour 5$. D’autre part, notez qu’il y a des toilettes et un ascenseur au besoin.

Un des accès à la plateforme principale de la pagode Shwedagon

Escalier extérieur et à droite le Piatthat (escalier intérieur)

 

La pagode principale

La pagode atteint la hauteur de 99 mètres et est large de 433 mètres. Par ailleurs, sa base est faite de briques recouvertes de milliers de plaques d’or. En forme d’octogone, 64 petits stupas l’entourent. A cet égard, il y en a 8 de chaque côtés. Aux quatre point cardinaux, en face de chaque escalier, vous trouverez un large stupa.

Pagode Shinsawpu et ses pagodons

En outre, une sphère domine le sommet de la flèche du stupa central. Elle est sertie de plus de 7000 pierres précieuses, essentiellement des diamants, un énorme diamant en son milieu de 76 carats complète l’œuvre. Alors, si vous avez un zoom, vous pouvez le voir depuis la plateforme.

 

Myanmar, gros plan sur l'ombrelle de La Pagode Shwedagon,
Myanmar, gros plan sur l’ombrelle de La Pagode Shwedagon,

Par ailleurs, autour de la pagode principale, les 72 autres pagodes, pagodons, salles de prières sont également à ne pas manquer. Sans oublier toutefois de ressentir la ferveur, d’une part des innombrables bouddhistes locaux qui s’y rendent parfois quotidiennement mais aussi des croyants plus éloignés venant ici en pèlerinage.

A cet égard, si vous désirez ressentir ce lieu comme il se doit, trouvez vous un petit coin tranquille. Les pagodons sont un bon choix généralement car il y a moins de monde. Ensuite, imitez les Birmans dans la manière de s’asseoir, idéalement en position du Lotus. Cependant, la morphologie des occidentaux étant sensiblement différente, cette position peut être inconfortable, aussi, mettez vous à l’aise. Alors, fermez les yeux puis écoutez vos sens. De plus, vous pouvez même vous entrainer à la méditation.

Il existe deux principaux types de méditations

La méditation concentrée

Le but ici est de concentrer sa pensée sur une pensée particulière et de masquer tout le reste: les autres pensées perturbantes, les sensations physiques, les bruits ou odeurs. Ainsi donc, concentrez vous sur cette pensée particulière. A cet égard, ce type de méditation aide à apprendre l’immobilité totale, chose indispensable pour les types de méditation plus poussés. Par contre, le but ici n’est pas de gagner en sagesse mais plutôt d’apprendre à se contrôler.

La méditation contemplative

Il n’est possible de réellement apprécier ce type de méditation qu’une fois en parfait contrôle de son corps et de ses sens. Alors, lorsque vous serez capable de calmer votre corps et vos pensées à volonté, vous tenterez la méditation contemplative. En effet, le but est d’observer la réalité des choses, la vie et d’ériger votre pensée au dessus de toutes notions intellectuelles ou logiques. Si vous y arrivez, vous êtes en bonne voie pour transcender toutes choses, l’illumination.

 

Les pagodons sont nombreux et n’ont rien à envier à leur grande sœur

Le lieu est très vivant, grâce aux Birmans et aux touristes

Moment de prière…

Venez prier devant le pilier consacré à votre jour de naissance

Si vous connaissez votre jour de naissance, dirigez vous vers le pilier représentant ce jour. A cet égard, les piliers sont situés à intervalles réguliers devant les pagodons. Ensuite, vous imiterez les Birmans en arrosant copieusement le Bouddha.

Sur la carte, le lieu a été appelé le Tuesday Corner

Myanmar, arrosage du Bouddha à La Pagode Shwedagon
Myanmar, arrosage du Bouddha à La Pagode Shwedagon

Arrosez copieusement le Buddha

Que représente les jours de la semaine dans le Bouddhisme Theravada

En Birmanie, la population est majoritairement Bouddhiste, plus précisément la branche Theravada du Bouddhisme. Entre autre, la semaine est divisée en 8 jours, le mercredi est divisé en deux, il représente le jour de naissance du Bouddha. De plus, chaque jour est représenté par un animal, une planète, une position cardinale ainsi qu’une représentation particulière du Bouddha.

Dimanche

Soleil – Nord-Est – Garuda – Bouddha est représenté debout, les mains croisées paumes vers l’intérieur.

Lundi

Lune – Est – Tigre – Bouddha est debout, avec les deux mains tendues paumes en avant devant lui.

Mardi

Mars – Sud-Est – Lion – Bouddha représenté couché sur son coté droit, la main droite supportant sa tête, la main gauche posée le long du corps, les deux pieds parallèles.

Mercredi en journée

Sud – Éléphant avec défenses – Bouddha représenté debout, tenant un bol à aumônes de ses deux mains.

Mercredi soir

Nœud lunaire – Nord-Est – Éléphant sans défenses – Bouddha représenté assis à l’occidentale, en train de recevoir des offrandes de miel d’un singe et une offrande d’eau d’un éléphant. La main droite (qui est du coté de l’éléphant) est ouverte en signe d’acceptation, la main gauche (qui est du coté du singe) est fermée en signe de refus.

Jeudi

Jupiter – Mars – Rat – Bouddha représenté dans sa posture classique de méditation, les jambes en Lotus et les mains jointes.

Vendredi

Venus – Nord – Cochon d’inde – Bouddha représenté debout avec les bras croisés sur sa poitrine, ceci rappel son hésitation à enseigner après avoir atteint l’Eveil.

Samedi

Saturne – Sud-Ouest – Naga – Bouddha représenté en méditation sous
le Roi des Nagas.

Les bas-reliefs en détails

Empreinte du pied de Buddha

 

Les empreintes de pieds du Bouddha

Les empreintes de pieds du Bouddha appelées Buddhapâda sont très répandues dans le monde Bouddhiste. Ainsi, elles peuvent être sculptées dans tous types de matériaux et peuvent aussi être représentées en peintures murales. De fait, le but de ces empreintes est principalement de transmettre l’enseignement de Bouddha aux non lettrés grâce aux symboles qui les recouvrent. Ces représentations sont apparues aux environs du troisième siècle avant l’ère chrétienne.

Par ailleurs, les empreintes modernes comportent 108 symboles représentant les croyances bouddhistes. De plus, certaines empreintes  comportent 136 symboles supplémentaires censés représenter les vies antérieurs du Bouddha. Enfin, l’héritage des croyances animistes fait que l’on retrouve régulièrement des symboles d’animaux ou de plantes.

Buddha en Jade

Bouddha doré

Myanmar, Yangon, Bouddha en bois à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, Bouddha en bois à la Pagode Shwedagon

Buddha en bois

En 1841, le Roi Tharrawaddy offrit la Maha Tisadda Ghanta (grande cloche à trois tons en Birman) à la Pagode Shwedagon. Elle pèse 42 tonnes et est la plus grande cloche du site.

Myanmar, Yangon, cloche Maha Tisadda Ghanta à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, cloche Maha Tisadda Ghanta à la Pagode Shwedagon

Cloche Maha Tisadda Ghanta, elle pèse 42 tonnes

Comment visiter la Pagode Shwedagon

Respect du lieu

D’abord, vous devez savoir que vous entrez dans Le Lieu le plus sacré de Birmanie.

Donc, il est nécessaire de respecter cet endroit et les visiteurs qui viennent s’y recueillir. Pour ces raisons, le silence est de rigueur.

Ensuite, il est indispensable d’avoir une tenue décente :

Ainsi, il est préférable de se couvrir les jambes, les épaules et aussi les bras.

En revanche, si vous n’avez rien prévu, vous devrez louer une chemise et un longyi.

Enfin, il est obligatoire d’enlever ses chaussures, à cet égard, on peut soit les déposer à l’entrée ou les transporter avec soi dans un sac.

Selon la tradition bouddhiste, on marche autour de la pagode et ses pagodons dans le sens des aiguilles d’une montre.

 

Quel est le meilleur moment pour visiter la Pagode Shwedagon

Pour profiter pleinement du lieu, il faut choisir ses heures. Le matin de bonne heure pour éviter la foule et la chaleur. Il est possible de revenir le soir pour profiter du soleil couchant et de l’ambiance qui est différente de la journée. Si vous arrivez aux heures d’affluence, c’est que vous aimez la foule et ce qui va avec.

Pour ma part, je suis arrivée dès 8h du matin, il n’y avait presque personne, l’ambiance dégageait une plénitude extraordinaire. La beauté du site m’avait saisie. Je n’avais jamais vu plus beau, à part peut être les temples d’Angkor.
Par contre, si vous désirez connaitre l’histoire des lieux, vous pouvez choisir un guide à l’intérieur du site.

Cout de la visite: Billet d’entrée 8.000K ou 5$

(gratuit pour les Birmans). Les comptoirs ouvrent tous les jours de 7h à 22h. Le billet est valable toute la journée, ce qui vous donne l’occasion de revenir et d’admirer la pagode au soleil couchant.

Shwedagon de bon matin

Étant un lieu de culte, essayez de rester discret

Je ne savais pas où donner de la tête. Les rayons du soleil commençaient à nous caresser chaudement. J’ai parcouru les allées circulaires, les pagodes et les pagodons, dans tous les sens, j’ai même recommencé le trajet lorsque le soleil était au zénith. Je me suis assise plusieurs fois afin premièrement de me reposer, mais surtout de regarder les passants. Au fil des heures, les Birmans sont arrivés en nombre majoritaire.

D’innombrables autels richement décorés

Les intérieurs sont également fabuleux

La pagode Shwedagon est un lieu particulier et étonnant. Les familles birmanes, toutes les classes sociales, de nombreux moines venus de différentes régions de Birmanie se retrouvent dans cet univers spirituel.

Bien que moins représentés, il y a des femmes nonnes

Myanmar, Yangon, une nône en train de prier à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, une nône en train de prier à la Pagode Shwedagon

Leur ferveur n’ont rien à envier aux hommes

Myanmar, Yangon, des moines à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, des moines à la Pagode Shwedagon

De nombreux moines viennent prier

Malgré la foule, la paix règne.
Les familles peuvent s’assoir sur les allées. Durant la journée, on prie, on médite, on mange, l’enfant prend le sein, on dort même. Les enfants jouent, les jeunes gens se rencontrent.

Myanmar, Yangon, un couple de Birman à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, un couple de Birman à la Pagode Shwedagon

Jeune couple Birman visitant Shwedagon

Myanmar, Yangon, un Birman venant faire une offrande à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, un Birman venant faire une offrande à la Pagode Shwedagon

Birman venant faire une offrande

Vieil homme venant prier

Vous verrez des moines un peu partout

… En train de prier…

Myanmar, Yangon, moines en train de méditer à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, moines en train de méditer à la Pagode Shwedagon

… Dans de profondes méditations…

… Voir un peu fatigués

Certains moines logent sur place dans des appartements réservés

Mon bilan

Tout d’abord, ça restera à jamais un moment inoubliable. Toutefois, j’aurais aimé rester plus longtemps mais j’avais faim et soif et je ne savais pas qu’on pouvait revenir avec le même ticket. C’est pourquoi, n’oubliez pas d’amener de l’eau et de quoi manger, et laissez-vous bercer par la magie du lieu.
N’oubliez pas non plus votre appareil photo.
Dans un autre ordre d’idée, avec le recul, je pense qu’ il est bon d’étudier l’histoire du lieu avant de venir afin de mieux l’appréhender.
Pour ce qui est des relations humaines, les Birmans sont très sympathiques et aiment échanger.

Myanmar, Yangon, une mère et son enfant à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, une mère et son enfant à la Pagode Shwedagon

Il n’y a pas d’âge pour visiter Shwedagon

Myanmar, Yangon, jeune femme birmane à la Pagode Shwedagon
Myanmar, Yangon, jeune femme birmane à la Pagode Shwedagon

Bonne visite.

LAISSER UNE REPONSE

Ecrivez votre commentaire
Ecrivez votre nom ici